Zeway investit la place de la Bourse à Paris

Publié le par

Les équipes de Zeway étaient présentes place de la Bourse, le 24 juin dernier, afin de permettre au grand public d’essayer le swapperOne, un scooter électrique équipé d’une batterie échangeable visant à supprimer les contraintes de la recharge et de l’autonomie.

 © Auto Infos
© Auto Infos

Devant un public composé de journalistes, d’investisseurs, de clients et de partenaires, Stéphanie Gosset et Amaury Korniloff, cofondateurs de Zeway, ont officiellement dévoilé le 24 juin, le premier scooter à batterie interchangeable « symbole d’une liberté retrouvée ». La mobilité électrique est un enjeu majeur dans les grandes villes comme le soulignent les équipes de l’enseigne : « Les émissions polluantes des deux-roues sont dix fois supérieures à celles des voitures à essence, sans compter la nuisance sonore qu’ils génèrent ». En effet, selon ses chiffres, un scooter Zeway permet de gagner de 10 à 15 db contre un scooter thermique (70 à 80 db), soit l’équivalent d’une conversation normale qui est en moyenne de l’ordre de 55 db. Après Paris, la solution Zeway devrait être déployée dans plusieurs capitales européennes très prochainement.

Les équipes ont travaillé pendant deux ans avant de parvenir à créer la plateforme finale du véhicule. Elles se sont notamment inspirées des prototypes mis en place à Taïwan, où selon leurs dires, 90 % des scooters roulants utilisent ce système d’échange et de partage de batterie. Zeway révolutionne ainsi le marché européen en se positionnant comme le seul acteur à développer ce concept et revendique son savoir-faire français en garantissant l’assemblage des différents éléments du scooter dans une usine située aux Mureaux (78). Lors de l’inauguration place de la Bourse, notre rédaction a pu tester cette manipulation. Une fois la selle déverrouillée, la batterie de 10 kg (sans la batterie, le scooter pèse 64 kg) se retire facilement à l’aide d’une poignée. Il suffit ensuite de se rendre dans l’une des 40 stations d’échange installées dans Paris et sa proche banlieue. Le caisson de recharge et la batterie sont automatiquement connectés par des capteurs, de sorte qu’une fois positionnée devant, l’une des huit trappes s’ouvre pour accueillir la batterie vide. À sa fermeture, une seconde fenêtre s’ouvre pour récupérer une batterie pleine. Il suffit ensuite de la replacer dans le compartiment situé sous la scelle du véhicule. Si l’opération ne dure qu’une minute, il est également possible d’effectuer la recharge à domicile sur une prise traditionnelle pour une durée moyenne de 5 heures.

Deux offres de LDD

JPEG - 212.8 ko

Pendant la conduite, le scooter coche toutes les cases promises : silencieux, léger, agile et simple. En termes de caractéristiques, il affiche une accélération de 0 à 40 km/h en cinq secondes et propose trois modes de conduite que sont Eco, Ride ou Sport. La marche arrière est motorisée et les informations relatives au kilométrage et au pourcentage de la batterie sont affichées sur un cadrant numérique central. Un support pour smartphone avec port USB est directement installé au dessus des poignées de direction. À l’arrière, le scooter est équipé d’un topcase pouvant contenir 40 litres de chargement. Notons que sous la selle, l’espace est quasiment inexistant du fait de la présence de la batterie.

JPEG - 315.1 ko

Ce nouvel acteur de la mobilité possède de nombreux atouts qui pourraient séduire les usagers franciliens. Une offre de location longue durée de 36 mois est proposée au prix de 130 euros par mois pour les particuliers (dès 89 euros HT/mois pour les entreprises) comprenant la location, le kilométrage illimité, l’assurance, la maintenance, et l’accès illimité aux stations d’échange de batteries. Les mêmes conditions de location sont proposées avec l’offre de douze mois à 175 euros. Par ailleurs, Zeway a récemment signé un partenariat de commercialisation avec le groupe Fnac Darty. En passant par son réseau, les clients bénéficieront de la livraison offerte à domicile sous trois semaines (après acceptation du dossier) et de 300 euros d’accessoires offerts (jupe, topcase, porte téléphone et chargeur).

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos