Zity intègre une troisième ville d’implantation à son réseau

Publié le par

Le service d’autopartage électrique fonctionne en stationnement libre et gratuit sur les places de voirie autorisées dans Paris intra-muros, Clichy et Boulogne-Billancourt (92).

© Renault
© Renault

Après Paris et Clichy en mai dernier, le service d’autopartage électrique du groupe Renault prend ses quartiers à Boulogne-Billancourt. Cette nouvelle localisation n’est pas due au hasard. Située en périphérie de la capitale, la ville incarne le point d’ancrage historique du groupe Renault. « L’histoire de Renault et celle de Boulogne-Billancourt sont intimement liées puisque la marque est née au fond d’un jardin du quartier de Billancourt en 1898 avant le succès que l’on connaît » confirme le constructeur, rapidement soutenu par Pierre-Christophe Baguet, maire de Boulogne-Billancourt et président de Grand Paris Seine Ouest (GPSO) : « En choisissant Zity, Boulogne-Billancourt fait honneur à son passé de berceau de l’entreprise Renault pour se tourner résolument vers les mobilités d’avenir ». L’élargissement de cette offre à une troisième municipalité témoigne surtout « de l’intérêt des villes et des citadins pour une mobilité électrique plus durable, compétitive et flexible » souligne Vincent Carré, directeur du développement international des services de mobilités du groupe Renault.

Depuis aujourd’hui, une flotte de 500 Renault Zoe 100 % électrique est déployée dans les rues boulonnaises. Les véhicules sont accessibles en libre-service tous les jours, 24h/24. Concrètement, pour louer une voiture via la plateforme, chaque utilisateur doit télécharger une application sur son smartphone. L’inscription est gratuite (validée entre 24 et 48 heures), sans obligation d’abonnement, et n’implique aucune durée forfaitaire minimale ou maximale. Via l’application, les usagers peuvent géolocaliser le véhicule le plus proche de leur position. Le tarif de base est de 29 centimes la minute, mais il existe également des tarifs fixes. Comptez 35 euros pour 24 heures, 55 euros pour 48 heures et 65 euros pour 72 heures. En parallèle, Zity propose également une tarification "stand-by" qui permet de conserver le véhicule à un coût préférentiel de 13 centimes la minute le temps d’un stationnement de courte durée.

La réservation est instantanée et le véhicule se déverrouille via l’application. Pour mettre fin à la location, le véhicule doit obligatoirement être garé dans une des villes qui accueillent le service, sur n’importe quelle place publique en surface et être verrouillé. Pour un déplacement en famille, 150 voitures sont équipées de sièges enfants. Enfin, si le niveau de batterie minimum n’est pas garanti, le véhicule n’est alors plus disponible à la location et est pris en charge par les équipes de Zity qui en assurent le rechargement. Face au contexte sanitaire actuel, « il est recommandé aux utilisateurs de porter un masque, de se laver les mains avant et après chaque trajet avec du savon ou gel hydroalcoolique et de respecter les recommandations et les gestes barrières pour protéger les autres clients ainsi que les équipes opérationnelles ». Lors des opérations de recharge et de maintenance, les équipes de Zity procèdent systématiquement au nettoyage désinfectant (solutions antivirales et antimicrobiennes) des parties en contact avec les mains des usagers de chaque véhicule.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos