Zoom sur la « Home of ID. » de Volkswagen

Publié le par

Du conseil à la production, en passant par la livraison de la famille ID., Volkswagen veut proposer une expérience client globale sur un seul lieu. Pour ce faire, la marque allemande a décidé d’agrandir son usine de Dresde, souhaitant ainsi réaffirmer son ambition de devenir le leader mondial de la mobilité électrique.

© Volkwagen
© Volkwagen

« Apporter une valeur ajouter à la marque et au groupe ». Telle est l’ambition de la firme allemande qui poursuit son offensive électrique en agrandissant l’usine de Dresde. Depuis son ouverture en 2001, la berline de luxe Phaeton (84 235 unités, 2001-2016), la Bentley Flying Spur (2 186 unités, 2005-2006 et 2013-2014) et depuis 2017, l’e-Golf (50 401 unités) sont sorties de la ligne de production de l’usine de Verre. Face aux mutations environnementales, le site a donc emprunté le virage de l’électrique il y a quatre ans et incarne désormais la vitrine de l’électromobilité de Volkswagen.

Le 1er février dernier, le constructeur y a lancé la production en série de l’ID.3. L’usine devient ainsi le deuxième site de production de l’ID.3 et le quatrième site au monde à produire des modèles Volkswagen basés sur la plateforme modulaire électrique (MEB). L’usine de Zwickau est le premier site à avoir lancé la production de la MEB. Fin 2020, les sites chinois d’Anting et de Foshan ont, à leur tour, commencé à produire des véhicules basés sur la MEB. Ensemble, ces quatre usines possèdent une capacité de production maximale annuelle de plus de 900 000 véhicules. Les sites d’Emden, Hanovre et Chattanooga (États-Unis) se préparent, eux aussi, fatalement à la production sur la MEB. « L’usine de Verre joue un rôle important pour la marque Volkswagen, explique Danny Auerswald, directeur de la structure. C’est ici que les visiteurs, les clients et les invités entrent en contact direct avec la mobilité de demain. Nous sommes à la fois une usine de production, une attraction touristique, un site d’événementiel, un laboratoire de test et un centre de livraison. Avec le démarrage de la production de l’ID.3, nous donnons le signal de départ à notre réalignement stratégique ».

Le boom de l’emploi

À l’avenir, un nombre plus important de véhicules sera remis aux clients dans cette usine. Pour cela, un deuxième lieu de livraison a récemment été ajouté. Le nombre de véhicules remis aux clients devrait progressivement augmenter, passant de 1 301 en 2019 et 3 296 en 2020 à plus de 5 000 véhicules en 2021. L’objectif est d’atteindre environ 9 700 livraisons par an en 2022.

Grâce à cette évolution électrique en faveur de la production de la nouvelle famille ID. et de la MEB, de nouveaux secteurs d’activité seront amenés à se développer selon les affirmations de la marque allemande. Le site Volkswagen de Dresde emploie actuellement 380 personnes.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos