10 % des acheteurs particuliers se sont tournés vers le 100 % électrique en 2021

Fabio CROCCO
10 % des acheteurs particuliers se sont tournés vers le 100 % électrique en 2021

315 978 véhicules électriques et hybrides rechargeables ont été immatriculés au cours de l’année, soit une hausse de 62 % par rapport à 2020.

Sur un marché de l’automobile sinistré, on retient qu'un particulier sur dix a fait l'acquisition d'un véhicule 100 % électrique l'an passé. 

Timidement mais sûrement, les ventes de véhicules électriques rechargeables progressent. Elles ont fait un bond de 62 % en 2021 avec très exactement 315 978 immatriculations, dont 174 191 full électrique. Le nombre de points de recharge publics a connu à peu près la même croissance pour atteindre, fin 2021, 53 667 bornes. En ajoutant une estimation des points de recharge privés, la France dénombrait, au deuxième trimestre 2021, plus de 700 000 points de recharge. Plus de 50 % des aires de service du réseau autoroutier concédé sont équipées en points de recharge. Le réseau est ainsi passé de 88 aires équipées en janvier 2021 à 176 en octobre 2021.

Les véhicules rechargeables ont, eux, décroché une part de marché de 15 l'an passé. Les véhicules 100 % électriques ont séduit notamment les particuliers qui ont représenté 56 % des acheteurs, avec 10 % de part de marché sur cette cible.

Le top 3 des ventes de véhicules 100 % électriques est constitué de la Renault Zoe (25 700 unités), la Tesla Model 3 (24 911 unités) et la Peugeot e-208 (18 948 unités). Le palmarès 2021 des hybrides rechargeables est le suivant : Peugeot 3008 (17 002 unités), Renault Captur (8 489 unités) et Citroën C5 Aircross (7 108 unités).

Au total, 786 274 véhicules électriques et hybrides rechargeables circulent sur le sol français. Le contrat stratégique de filière (CSF) a pour objectif d’atteindre, fin 2022, le million avec 600 000 véhicules électriques et 400 000 hybrides rechargeables. Emmanuel Macron, lors de la présentation du plan France 2030, a annoncé l’objectif de 2 millions de véhicules électriques et hybrides rechargeables produits en France d’ici à 2030.

Un équilibre tarifaire dans moins de 5 ans ?

Le prix des véhicules électriques fait partie des trois clés de développement de la mobilité électrique, avec la facilité de la recharge et l’autonomie des véhicules. Selon certaines études, les véhicules électriques pourraient s’afficher à des prix équivalents à ceux des véhicules thermiques à horizon 2026-2027.

Le prochain quinquennat s’annonce crucial pour l’électromobilité. L’Avere-France présentera d’ici à quelques jours ses propositions pour faire en cinq ans de la France le pays de référence en termes de transition écologique et de décarbonation des transports.

« Que faut-il alors souhaiter pour 2022 ? Au-delà des annonces déjà faites au niveau de l'offre de véhicules toujours plus large : le maintien des aides à l'achat autant que nécessaire, la confirmation de la dynamique des points de recharge privés et publics et de plus grandes actions en matière de formation des acteurs du secteur et d'information du public sont à envisager », commente Cécile Goubet, déléguée générale de l'Avere-France, association nationale pour le développement de la mobilité électrique.

Nous vous recommandons

Bridgestone s’affiche sur Microsoft Azure

Bridgestone s’affiche sur Microsoft Azure

Bridgestone annonce une collaboration avec la multinationale informatique lui permettant d’utiliser la plateforme Microsoft Azure pour proposer ses solutions de mobilités aux nouveaux acteurs de la mobilité, aux fabricants...

19/08/2022 | BridgestoneMicrosoft
Mondial Pare-Brise et Glass Auto Service à céder !

Mondial Pare-Brise et Glass Auto Service à céder !

La Sion de Sono Motors animée par le soleil

La Sion de Sono Motors animée par le soleil

ProTech dénonce le gaspillage d’eau au lavage

ProTech dénonce le gaspillage d’eau au lavage

Plus d'articles