Événement

1 000 km en Hyundai Nexo : l'hydrogène plus fort que le gazole ?

Antonin Moriscot
1 000 km en Hyundai Nexo : l'hydrogène plus fort que le gazole ?

© Clément Choulot

L'Automobile & L'Entreprise a récemment proposé à un gestionnaire de parc de prendre place avec l'un des journalistes de la rédaction à bord d'un Hyundai Nexo. Objectif : réaliser un périple de près d'un millier de kilomètres entre Paris et Rotterdam (Pays-Bas) au volant d'un véhicule fuel-cell. C'est-à-dire équipé d'une pile à combustible alimentée en hydrogène. Ce carburant gazeux dont tout le monde parle en ce moment a-t-il vraiment un avenir en flottes ? Est-ce si économique de rouler avec ? Peut-il suppléer le diesel sur de longues distances ? Réflexions croisées. 

En quittant, au petit matin, les locaux de Hyundai Motor France situés à La Garenne-Colombes, en banlieue parisienne, ni l’auteur de ces lignes ni Dominique Rolland, gestionnaire de flotte fort de nombreuses années d’expérience à ce type de responsabilité, n’étaient familiers des véhicules à hydrogène. Avaient-ils des a priori ? Oui. Des certitudes ? Non. Des interrogations ? Beaucoup ! Un rapide tour du propriétaire a permis de découvrir que le véhicule en question est similaire en de très nombreux points à un véhicule électrique à batterie ou même à un véhicule thermique. De l’extérieur, rien ne permet de distinguer ce modèle hydrogène d’un véhicule plus conventionnel.

Contact mis, silence de fonctionnement, douceur et souplesse sont au rendez-vous. Le plein d’hydrogène se fait assez rapidement et facilement mais à des tarifs très fluctuants car librement fixés par les opérateurs (Engie et Air Liquide en France). Avec son réservoir de 6,33 kg d’hydrogène, le Hyundai Nexo d’essai est théoriquement capable de parcourir 666 kilomètres. Sa consommation mixte ayant été homologuée à 0,95 kg/100 km.  Dans les faits, la consommation moyenne s’approche de 1 à 1,1 kg/100 km. À titre de comparaison et en restant dans la gamme Hyundai, un Tucson 1.6 l CRDi 136 ch mHEV réclame 5,3 l/100 km de gazole. Suivant les cours actuels des carburants*, rouler en véhicule hydrogène a donc coûté 11,5 €/100 km, soit 3 euros de plus qu’en roulant au gazole (8,4 €/100 km). Côté émissions en revanche, le Nexo rejette 0 g/km de CO2 (mais de la vapeur d’eau), là où le Tucson émet en moyenne 139 g/km…

* en date du 08/11/2021

LE ROAD-TRIP EN TROIS ÉTAPES  

1- Comment ça marche ?

Commercialisé depuis 2016, le Hyundai Nexo cache sous sa carrosserie un moteur électrique (placé à l'avant) développant 120 kW (163 ch) et 395 Nm de couple pour un 0 à 100 km/h atteint en 9,5 secondes alimenté par une pile à combustible transformant l'hydrogène en électricité. Un élément placé au centre du véhicule. Enfin, des réservoirs d'hydrogène d'une contenance totale de 6 kg alimentent l'ensemble. Comme tout véhicule électrique, ce SUV rejette 0 g/km de CO2. Spécificité des véhicules fuel-cell, ce modèle rejette... de la vapeur d'eau.

Technique & finances : 

  • Prix TTC : 79 900 €
  • Moteur : Électrique - Synchrone à aimants permanents 
  • Puissance maxi : 120 kW (163 ch)
  • Couple maxi : 395 Nm
  • Batterie : lithium-ion 1,6 kWh
  • Pile à combustible hydrogène : 135 kW (système FCEV)
  • Capacité du réservoir : 6,33 kg (156,6 litres)
  • Autonomie (cycle mixte) : 666 km
  • Consommation (cycle mixte) : 0,95 kg/100 km
  • Émissions de CO2 (WLTP) : 0 g/km
  • Classe : A - Couleur : Vert foncé 
  • Poids : 1 889 kg
  • Bonus : 2 000 € 

2- Le plein s'il vous plait !

La première étape du voyage a consisté à faire le plein du véhicule. Une opération qui demande beaucoup moins de temps que la recharge d'un véhicule électrique ! À condition toutefois que la station fonctionne correctement et qu'une panne informatique ne bloque pas le processus (le véhicule communicant avec la pompe et inversement). En quelques minutes à peine, les réservoirs du SUV – d'une capacité de 6 kg – sont remplis. Ils permettent de parcourir environ 600 kilomètres d'une seule traite. À noter que le prix du carburant est fluctuant d'un pays à l'autre, et même d'une station à une autre. Affiché à 12 €/kg en France, à la station Air Liquide de l'aéroport de Roissy, l'hydrogène coûtait 9 €/kg aux Pays-Bas, dans la banlieue de Rotterdam.

3- Évoluer en ville 

Grand SUV de 4,67 mètres, le Hyundai Nexo est appréciable pour son silence de fonctionnement (aucun bruit comme un véhicule électrique à batterie), son habitabilité généreuse et sa douceur de conduite. Comme ici dans le centre-ville de Rotterdam. Petit bémol : la pile à combustible et les réservoirs d'hydrogène pèsent lourd. Le dynamisme du véhicule se voit donc pénalisé par sa masse (1 889 kg).

Nous vous recommandons

FMMC : De la bonne gestion des infrastructures de recharge

Événement

FMMC : De la bonne gestion des infrastructures de recharge

Poursuivant la saison 2021-2022 du Fleet & Mobility Managers Club, L'Automobile & L'Entreprise s'est attardé sur le dossier sensible de la recharge en s'interrogeant notamment sur l'opportunité d'implanter des bornes aux domiciles des...

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Sécurité routière : Marie Gautier-Melleray cède sa place à David Julliard

Nomination

Sécurité routière : Marie Gautier-Melleray cède sa place à David Julliard

Plus d'articles