2016, année symbolique pour le véhicule électrique

Alice THUOT

Sujets relatifs :

2016, année symbolique pour le véhicule électrique

2016, année symbolique pour le véhicule électrique

En 2016, selon les chiffres de l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere), les ventes de véhicules particuliers électriques ont dépassé les 20 000 unités en France.

Ce sont ainsi 27 751 VP électriques qui ont été vendus en 2016 contre 17 268 unités en 2015, soit une progression de 26 %. Une étape vient donc d’être franchie par ce marché qui vient, pour la première fois, de dépasser seuil des 20 000 ventes. En conséquence, les véhicules particuliers électriques se sont octroyé 1,08 % de part de marché des ventes d’automobiles neuves contre 0,9 % en 2015.
Deux pics de ventes ont été observés durant cette année, l’un en mars, l’autre en décembre (2 819 VP électriques, + 27 % par rapport à 2015) ce qui correspond, d’une part, à la livraison des premiers véhicules ayant bénéficié de l’extension de la prime à la conversion octroyée pour la mise à la casse d’un modèle diesel de plus de 10 ans et, d’autre part, aux livraisons des premières Renault Zoé dotée d’une autonomie homologuée en conditions réelles à 300 kilomètres.

L’électrique réussi à l’Alliance

Cette croissance des ventes a également été soutenue par l’arrivée sur le marché de trois modèles, à savoir la Citroën e-Mehari, la Tesla Model X ainsi que la Hyundai Ioniq, également déclinée en une version hybride et hybride rechargeable.
Les leaders du marché demeurent cependant inchangés : Renault, avec sa Zoé s’est classé en tête des véhicules les plus vendus avec 11 404 immatriculées. Grâce à cette augmentation du volume écoulé, la citadine de la marque au losange a bénéficié d’une part de marché de 52 % et représente 0,57 % des ventes du constructeur français. L’électrique réussi à l’Alliance, puisque la Nissan Leaf s’est imposée comme second modèle le plus vendu avec 3 889 immatriculations (+ 75 % et 17,9 % de part de marché). La BMW i3, avec ou sans REx complète de Top 3 grâce à ses 1 347 immatriculations (+ 64 %).

Pour 2017, l’Avere se montre optimiste : « Cette progression [des ventes de véhicules particuliers électriques] devrait se trouver confirmée en 2017 grâce à l’accroissement de l’autonomie des véhicules, la commercialisation de nouveaux modèles mais aussi aux derniers avantages fiscaux qui viennent d’entrée en vigueur. » L’association fait notamment référence à l’augmentation du plafond d’amortissement des véhicules électriques pour les flottes d’entreprises.

Les ventes d’hybrides rechargeables en hausse de 28 %

En 2016, 6 467 véhicules hybrides rechargeables ont été immatriculés contre 5 039 en 2015, soit une hausse de 28 % et une part de marché de 0,32 % contre 0,26 % en 2015. Une progression expliquée par le lancement sur le marché de pas moins de sept nouveaux modèles, ce qui a permis de limiter l’impact de la diminution de 4 000 à 1 000 euros du bonus écologique.
Les meilleurs volumes de vente sont à attribuer à la Golf GTE avec 1 060 immatriculations, un volume cependant en recul de 37,4 %. La compacte est suivie par le XC90 de Volvo (742 unités) et l’Audi A3 (659 exemplaires, soit - 41,6 %).

Nous vous recommandons

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Reporté depuis deux ans, le salon Rétromobile revient du 2 au 6 février prochains à Paris. L'événement occupera les halls 1, 2 et 3 du parc des expositions de la Porte de Versailles.Le retour de Rétromobile est officialisé. Le salon...

22/10/2021 | AftermarketFleet
Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

La prolongation du bonus écologique confirmée

La prolongation du bonus écologique confirmée

Plus d'articles