2020 : bonne année pour le groupement Les Mousquetaires, mais pas pour ses enseignes automobiles

Alexandre Guillet

Sujets relatifs :

, ,
2020 : bonne année pour le groupement Les Mousquetaires, mais pas pour ses enseignes automobiles

2020 : bonne année pour le groupement Les Mousquetaires, mais pas pour ses enseignes automobiles

En 2020, les enseignes du groupement Les Mousquetaires affichent une croissance de 2,3 %, à 42,1 milliards d’euros, portée par Intermarché. En revanche Roady et Rapid Pare-Brise déplorent respectivement un repli de 12,6 % et de 28 %.

En 2020, les enseignes du groupement Les Mousquetaires (Intermarché, Netto, Bricomarché, Bricorama, Brico Cash, Roady, Rapid Pare-Brise) affichent une croissance de 2,3 %. Ensemble, tous pays confondus, elles atteignent 42,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires, vente de carburants incluse. Avec un pôle agroalimentaire à 4,2 milliards d’euros, le chiffre d’affaires global 2020 du groupement Les Mousquetaires s’établit à 46,3 milliards d’euros.

Sans surprise, Didier Duhaupand, président du groupement Les Mousquetaires, est satisfait et tient à souligner des évolutions très significatives sur l’exercice, sur le plan du e-commerce naturellement : « Année exceptionnelle, 2020 se caractérise, pour les enseignes Mousquetaires, par une accélération inédite. Au-delà de la redécouverte de l’utilité sociale de la distribution, de nombreuses dynamiques se sont précipitées au cours de l’année, à un rythme inimaginable il y a encore un an : remarquables progressions du e-commerce, attachement renforcé au local et aux valeurs de proximité, exigences accrues concernant la RSE, attentes renouvelées sur le pouvoir d’achat… Dans tous ces domaines, et au-delà de la manière dont nos enseignes ont su faire face à la situation sanitaire, les chefs d’entreprise Mousquetaires ont accéléré le travail de fond engagé depuis plusieurs années, avec agilité et solidarité. La prise de part de marché de nos enseignes alimentaires et d’équipement de la maison, + 0,7 point de part et d’autre, en témoigne. Nous allons amplifier ces avancées en 2021, accompagnant au plus près les attentes des consommateurs éprouvés par la pandémie ».

En revanche, dans le périmètre automobile, Roady et Rapid Pare-Brise ont vécu un exercice difficile. Avec 144 centres-autos en Europe (111 en France et 33 au Portugal), Roady a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 210,3 millions d’euros, soit une évolution de - 12,6 % pour Roady en France (- 9,1 % pour le Portugal). Pour Rapid Pare-Brise, la régression atteint - 28 %.
« Les deux périodes de confinement, ainsi que la météo, ont durement impacté les deux enseignes de mobilité, dont les performances restent cependant au-dessus du marché depuis trois ans », commente sobrement le groupe.

Nous vous recommandons

(Vidéo) Wash Out dévoile sa feuille de route en France

Vidéo

(Vidéo) Wash Out dévoile sa feuille de route en France

Entreprise milanaise spécialisée dans le nettoyage sur sites des véhicules pour les entreprises et les particuliers, Wash Out poursuit son déploiement en France. Entretien avec Gaia Lorenzato, directrice de Wash Out en France.Par...

06/07/2022 | LavageEntretien
Le salon Ouest Auto Pro ouvre ses portes

Le salon Ouest Auto Pro ouvre ses portes

Sermi : un nouvel agrément obligatoire pour les garagistes en 2023

Sermi : un nouvel agrément obligatoire pour les garagistes en 2023

Pouvoir d’achat : Covéa aimerait davantage orienter les sinistrés

Pouvoir d’achat : Covéa aimerait davantage orienter les sinistrés

Plus d'articles