2022, l’an 1 de la nouvelle distribution automobile

François Rotteleur
2022, l’an 1 de la nouvelle distribution automobile

© Auto Infos

Selon beaucoup de professionnels de différents secteurs d’activité, l’année 2022 sera celle des grandes réorganisations pour de nombreuses entreprises. En particulier les distributeurs automobiles confrontés aux mutations digitales, énergétiques et commerciales reconnaissent devoir en partie se réinventer, revoir et redéployer leurs atouts en optimisant leurs masses salariales pour maintenir la rentabilité. Selon les dirigeants, si ces transformations feront appel tôt ou tard à de nouveaux talents, il est important de réussir dans un premier temps à accompagner les collaborateurs en poste dans un projet global afin de préserver la mémoire de l’entreprise et pérenniser les savoir-faire commerciaux et techniques pour maintenir un niveau de service à la clientèle satisfaisant en favorisant notamment les mobilités internes.

Des entretiens menés avec plusieurs dirigeants, il ressort de leurs analyses l’importance de préserver leur capital humain en adaptant les méthodes ainsi que plusieurs enjeux pour réussir, pas à pas, la nécessaire prochaine réorganisation.

Tous s’accordent sur l’importance de la clarté d’un projet d’entreprise pour mieux fédérer. Synthétiser les principales orientations et les objectifs majeurs à atteindre, expliquer la raison des économies de structure et leurs effets attendus pour enfin exposer un plan d’action compris de tous favorise le dialogue entre les directions, les RH et les opérationnels.

Pour les interviewés toujours, le plan d’action, pour être efficace doit tenir compte des attentes des collaborateurs. Il sera d’autant plus fédérateur qu’il pourra être décliné au niveau individuel, et rendu concret pour chacun dans son quotidien notamment par les managers.

Ces derniers par leur écoute et les précisions qu’ils apportent aux questions des collaborateurs se disent les premiers acteurs capables de rassurer sur le plan individuel et de l’équipe en expliquant les évolutions de l’organisation et les mesures d’accompagnement qui en découlent. Les plus performants soulignent également l’importance d’être accompagné par leur direction pour créer du lien entre les parties prenantes du projet et favoriser ainsi un climat de confiance.

Pour les dirigeants, faire des managers les véritables ambassadeurs du projet, communiquer avec eux de manière régulière et privilégiée, au fur et à mesure de la mise en place des évolutions de l’organisation semble être une solution majoritairement retenue.

Enfin tous reconnaissent l’impact du travail de la direction RH sur la bonne compréhension des orientations stratégiques définies par la présidence. L’implication du service donne plus de sens à la réorganisation. « L’histoire » que va ainsi raconter le projet permettra à chacun de mieux y trouver son propre intérêt. Celle-ci doit en répondant aux principales questions sur ce sens renforcer le sentiment d’appartenance qui participe en partie à la force des entreprises.

Nous vous recommandons

Le marché automobile français retrouve enfin des couleurs en septembre 2022 (+5,46%)

Le marché automobile français retrouve enfin des couleurs en septembre 2022 (+5,46%)

A la lecture des immatriculations de voitures particulières neuves, le marché automobile français retrouve la croissance en septembre 2022 comme c'était aussi le cas en août dernier. Avec deux mois consécutifs de croissance, il faut...

Toosla confirme sa forte croissance

Toosla confirme sa forte croissance

Le Mondial de l'Automobile n'oublie pas les visiteurs BtoB

Événement

Le Mondial de l'Automobile n'oublie pas les visiteurs BtoB

Avec l’EX90, Volvo promet de repousser les limites pour plus de sécurité

Avec l’EX90, Volvo promet de repousser les limites pour plus de sécurité

Plus d'articles