Etude

25e Cote d'amour des constructeurs : retour sur quelques temps forts

Alexandre Guillet
25<sup>e</sup> Cote d'amour des constructeurs : retour sur quelques temps forts

25e Cote d'amour des constructeurs : retour sur quelques temps forts

Les échanges introductifs à la cérémonie de remise des prix de la Cote d’amour des constructeurs ont permis à Christophe Maurel, président des concessionnaires VP au sein du CNPA, d’évoquer quelques sujets phares pour la distribution française.

En préambule à la cérémonie de remise de prix de la Cote d’amour des constructeurs (découvrez le palmarès en un clic), Christophe Maurel, président des concessionnaires VP au sein du CNPA et de la Financière Maurel, et Christophe Carignano, rédacteur en chef d’Auto Infos et directeur des rédactions auto d’Infopro Digital, ont détaillé les grandes lignes de l’étude annuelle que réalise le CNPA auprès des concessionnaires. Étude que vous retrouverez prochainement sur les supports du CNPA et dans Auto Infos.
Au fil de la discussion, Christophe Maurel a évoqué plusieurs points intéressants, en rappelant notamment que les distributeurs n’étaient plus des bagnolards, mais des chefs d’entreprise à part entière, rompus à la gestion et aux techniques de négociations. En clair, le secteur est plus professionnalisé et raisonné.

Le financement roi

Dans cette optique, trois axes de business se détachent nettement : le financement, l’activité VN et l’activité RA. À noter que le financement devance le VN, les deux étant naturellement liés, dans la mesure où il génère des marges et s’affirme comme le premier bras armé de la fidélisation (pour le renouvellement de véhicule avec l’essor des produits locatifs, et pour l’après-vente, avec le succès rencontré par les offres packagées). Dans un deuxième temps, les distributeurs évoquent l’activité VO, PR et les actions de marketing. L’ordre des choses est particulièrement intéressant à relever, car il traduit la réalité du nerf de la guerre, et non pas celle de l’ordre du jour médiatique ou des conventions de marques.

Covid, terrain glissant

Christophe Maurel a aussi évoqué le nouveau volet de l’étude consacré à la gestion de la crise du Covid par les marques. S’il n’était pas question de lancer des anathèmes ou de jouer les redresseurs de torts, force est de constater que tous les constructeurs n’ont pas été à la hauteur de la forte dimension critique des événements. Certains ont même réussi à « braquer » leur réseau. « Il faudra s’en souvenir », a glissé, mine de rien, Christophe Maurel.

Le poids des réglementations

Enfin, en se projetant vers l’avenir, Christophe Maurel a pointé du doigt trois dossiers prioritaires : « Primo, la nouvelle réglementation européenne qui va engendrer de nouveaux contrats de distribution. Les premières consultations ont débuté et ça va se jouer entre 2021 et 2022. Secundo, le coût de la distribution. Certains ont beau jeu de dire que cela représente 30 % du coût d’un véhicule et que c’est donc le prochain os à ronger. Nous contestons cette analyse, chiffres à l’appui si besoin, et démontrons que c’est le lien entre vente et après-vente qui garantit la viabilité des marges. Tertio, la réglementation fiscale. Au sein du CNPA, nous cherchons à influer sur le cours des choses pour que les décisions soient prises en tenant compte de la filière aval de l’automobile ».

Bonus : la punchline de la cérémonie

Yves Pasquier-Desvignes, président de Volvo Car France, à propos de la relation entre constructeurs et distributeurs, et entre Volvo et son réseau en particulier : « Nous faisons un bon couple avec notre réseau, même si bien sûr, il nous arrive de casser un peu de vaisselle… ».

Nous vous recommandons

Carsell boucle une levée de fonds pour développer son business VO

Carsell boucle une levée de fonds pour développer son business VO

Positionnée sur le segment ultra-concurrentiel des services pour fluidifier les ventes de véhicules d’occasion entre particuliers, Carsell annonce avoir finalisé un tour de table portant sur 2,2 millions d’euros. Parmi les...

Nokian Tyres a de grandes ambitions en Europe

Nokian Tyres a de grandes ambitions en Europe

L’ECG réclame des garanties de volume aux constructeurs automobiles

L’ECG réclame des garanties de volume aux constructeurs automobiles

Stellantis : Peugeot sera une marque 100 % électrique en 2030

Stellantis : Peugeot sera une marque 100 % électrique en 2030

Plus d'articles