84,2 Milliards d'Euros.

Luc BASTARD

Sujets relatifs :

Fin novembre 2013, la presse allemande a largement commenté l’annonce par le Groupe Volkswagen de son Plan d’Investissements pour les 5 années à venir de 84,2 Milliards d’€. De l’ordre de 17 Milliards d’€ par année ! Ironie ou non, VAG précise que ce Plan est en baisse de 500 Millions d’€ par an par rapport à celui annoncé en 2012 ! En France, peu de média ont relayé cette information stratégique majeure.
Face à ce niveau proprement « Kolossal », les généralistes européens, dont Renault et PSA, investissent de l’ordre de 6 fois moins, soit de 2,5 à 3 Milliards d’€ par an. Or le niveau d’investissements est un discriminant majeur pour le futur des Groupes automobiles. Ces différences d’ordre de grandeur révèlent des situations totalement décalées et qui risquent de diverger encore.

La crise profonde et prolongée du marché européen et l’intensité de la compétition sur les produits « non-Premium » qui en résulte imposent aux généralistes un pilotage par le « Free Cash Flow », interdisant de s’endetter, et donc des arbitrages de (très) court-terme sur les investissements, les projets internationaux, la R&D, sans parler des contraintes sur le personnel et la masse salariale.

Tant que la faiblesse de la rentabilité des ventes en Europe les contraindra drastiquement, le fossé s’accentuera entre les généralistes européens et les « ténors », qui cavalent au même galop que Volkswagen. Les efforts d’internationalisation et de montée en gamme des groupes généralistes ne compenseront que progressivement les pertes en Europe. Dans tous les cas, rien d’immédiat.

Les accords de compétitivité réduiront très partiellement la perte de compétitivité-coût de plus de 10% constatée entre 2000 et 2010 entre la France et l’Allemagne. L’une avait joué les 35 heures, l’autre les Lois Hartz (réforme du marché du travail) ; révélateur de visions industrielles et économiques également divergentes ...

Nous vous recommandons

Les véhicules hybrides rechargeables apprivoisent les ZFE

Les véhicules hybrides rechargeables apprivoisent les ZFE

Face au durcissement des contraintes environnementales et des réglementations, les constructeurs automobiles sont force de proposition pour apporter des solutions automatisées aux conducteurs afin de les laisser prendre la route «...

[Vidéo] Pour Michelin, le pneu 100 % durable c’est pour 2050

[Vidéo] Pour Michelin, le pneu 100 % durable c’est pour 2050

Volkswagen travaille sur le châssis du futur

Volkswagen travaille sur le châssis du futur

Kia vise la neutralité carbone à l’horizon 2045

Kia vise la neutralité carbone à l’horizon 2045

Plus d'articles