A+Glass célèbre avec détermination ses 30 ans

A+Glass célèbre avec détermination ses 30 ans

De gauche à droite : Nelly, Pierre et Marie-Pierre Perez, propriétaires du réseau A+Glass.

Entreprise familiale, le réseau de vitrage A+Glass fête ses 30 ans d’existence. Sur un marché très prisé, concurrencé par des industriels, l’enseigne, soutenue par de fidèles adhérents mais aussi des assureurs et des fournisseurs, maintient ses positions.

Dans le milieu des enseignes des services de l’automobile, majoritairement détenues par des industriels de la distribution ou des équipementiers, un panneau se démarque : celui du spécialiste du vitrage A+Glass, resté familial depuis sa création, il y a trente ans.

Malgré les pressions, les propositions de rachat et les évolutions du marché de l’après-vente automobile, toujours plus concentré, le réseau de vitrage reste dirigé d’une main de fer par la famille Perez, le fondateur, Pierre, et ses deux filles (Marie-Pierre, la présidente et la cadette Nelly, directrice du réseau).

Le trio n’est pas prêt de lâcher la barre de la belle affaire dont l’aventure a débuté en 1992. Pierre Perez alors carrossier du réseau Axial, membre actif de la FFC, voit d’un mauvais œil l’arrivée de Carglass et son ambition de truster le marché du remplacement du vitrage. « On ne pouvait pas laisser Carglass retirer le boulot des artisans », se souvient Pierre Perez, aujourd’hui président du conseil de surveillance d’A+Glass. L’artisan rassemble alors à Paris une soixantaine de ses confrères pour expliquer le projet et monter l’enseigne. C’est Marie-Pierre, diplômée en droit, qui s’occupe de déposer la marque. Nelly rejoindra la centrale dix ans plus tard.

Un service client à 110 %

D’entrée, l’enseigne souhaite s’imposer et faire la différence avec un service « plus » à 110 %, avec du professionnalisme mais surtout en plaçant la satisfaction client au centre de la stratégie afin de fidéliser. Sa réussite, A+Glass la doit aussi à sa relation historique avec les assureurs. L’enseigne s’aligne en termes de tarifs, de réactivité et de services avec l’objectif de simplifier les démarches des sinistrés. Le réseau collabore avec quasiment l’ensemble des assureurs, ce qui conforte les centres.

A+Glass doit aussi son succès avec la relation durable et singulière que le réseau entretien avec ses adhérents. Certains membres historiques composent toujours le maillage national qui couvre à 98 % la population. « C’est formidable, les adhérents se reconnaissent dans nos valeurs. Ils reconnaissent la simplicité de nos rapports et la proximité que nous entretenons avec eux. Ils ont confiance en leur réseau et sa pérennité », s’enthousiasme Marie-Pierre. Aujourd’hui, moins de la moitié des adhérents (48 %) sont des carrossiers, mais tous sont des « chefs d’entreprise passionnés, dynamiques, toujours présents et qui savent s’adapter », explique la présidente. Des patrons qui reconnaissent l’implication de la centrale dirigée depuis des années par les mêmes personnes, les mêmes interlocuteurs.

La singulière dimension familiale et la stabilité des dirigeants de la tête de réseau restent le ciment de l’enseigne. « Notre réseau est fort de cette convivialité. Chacun reconnaît l’autre dans son professionnalisme. Les adhérents n’hésitent pas à s’appeler en cas de nécessité. Il y a une véritable entraide », observe Marie-Pierre.

Relation humaine, écoute, crédibilité, fidélité… autant de mots souvent évoqués par les adhérents au sujet de leur panneau. Des adhérents à qui A+Glass laisse une grande liberté de gestion et à qui aucune redevance, ni pied de facture ne sont réclamés. L’enseigne se rémunère à hauteur de 3,6 % sur chaque facture.

Un parcours du combattant

Désormais bien implantée dans le paysage, l'enseigne continue de se développer. Le succès se confirme encore après trois décennies malgré une forte concurrence et la multiplication des enseignes spécialisées. « C’est un parcours de combattant mais nous avons fait d’A+Glass l’un des plus beaux fleurons français de la pose et de la réparation du vitrage », lance fièrement Pierre Perez. Le réseau, très impliqué dans le mécénat, est aujourd’hui composé de 530 centres pour un chiffre d’affaires qui a dépassé les 100 millions d’euros l’an dernier, ce qui correspond autour de 10 % de part de marché.

Nous vous recommandons

Aniel Marketplace décroche la Macif

Aniel Marketplace décroche la Macif

La marketplace dédiée aux pièces et consommables de carrosserie vient de conclure un important partenariat avec la Macif, de quoi développer très significativement le chiffre d’affaire de la place de marché.Aniel Marketplace vient de...

27/09/2022 | CarrosserieAniel
Les tarifs des dépannages sur autoroutes en hausse de près de 3,5 %

Les tarifs des dépannages sur autoroutes en hausse de près de 3,5 %

Knipex Nexstrip, la pince 3-en-1 pour les électriciens

Knipex Nexstrip, la pince 3-en-1 pour les électriciens

Vitrage : Glavista s’expose à Automechanika

Vitrage : Glavista s’expose à Automechanika

Plus d'articles