Entretien

A+Glass se projette avec optimisme vers 2022

Alexandre Guillet

Sujets relatifs :

, ,
A+Glass se projette avec optimisme vers 2022

A+Glass se projette avec optimisme vers 2022

Ayant maintenu l’activité tout au long de la crise et de ses confinements et ayant pu s’appuyer sur des relations de confiance avec ses différents partenaires, A+Glass compte désormais reprendre sa marche en avant et insiste aussi sur la dimension RSE développée par l’enseigne.

Lors de son traditionnel point annuel de rentrée, la direction d’A+Glass a logiquement tenu à remercier ses équipes et ses partenaires lors de son propos liminaire. « Les équipes du siège et des centres n’ont jamais baissé les bras face à une situation pourtant difficile et longue, tandis que nos partenaires, compagnies d’assurances et mutuelles, ont eu une attitude compréhensive pour trouver des solutions adaptées », soulignent de concert Marie-Pierre Tanugi de Jongh, présidente du directoire du réseau, Nelly Pérez, directrice du réseau, et Pierre Pérez, président du conseil de surveillance d’A+Glass. « L’épisode que nous avons vécu nous montre que les rapports humains sont importants et que de construire des relations de confiance, pas orientées vers le seul profit, est salutaire », ajoute Pierre Pérez. Et de poursuivre : « Le chiffre d’affaires 2021 ne voudra rien dire, mais nous sortons de cette crise en ayant des relations plus fluides avec les assureurs, comme avec les flottes. Et nous sommes tous devenus, ou redevenus, plus customer-centric qu’avant ».

Le boom du service à domicile

La longue traîne de la crise a bien entendu affecté l’activité, même si les centres A+Glass ont fait le choix de toujours rester ouverts, parfois en veille, mais c’est un point qui a eu de l’importance, notamment pour certains partenaires directement exposés, comme la MACSF, par exemple. Ce choix était rendu possible par l’adoption d’outils de gestion modernes, comme les logiciels full web dans les centres et le process de prise de rendez-vous en trois clics. Les négociations ont été bien menées sur les surcoûts générés par le protocole sanitaire, notamment le traitement systématique des véhicules à l’ozone avec un fabricant français. Par ailleurs, le télétravail a modifié la typologie des interventions (petits éléments plutôt que des pare-brise, soit des flux financiers moindres) et entraîné un fort essor du service à domicile, chez les flottes, mais aussi chez les particuliers. Les flottes d’entreprises représentent entre 43 et 47 % de l’activité d’A+Glass et Marie-Pierre Tanugi de Jongh indique que « plusieurs gestionnaires de flottes ont profité de la situation figée pour remettre à niveau leurs véhicules ». Dès lors, les perspectives pour la fin de l’année 2021 et surtout 2022 sont plutôt engageantes, dixit Pierre Pérez, qui assène : « Nos entreprises sont debout et la crise a porté l’accent sur l’humain et les services de proximité, autant de valeurs constitutives de notre ADN et adaptées à la taille de notre réseau ».

Une démarche RSE qui prend de l’ampleur

Pour illustrer ces propos, les dirigeants annoncent que l’enseigne va reprendre le fil de ses recrutements, afin de parfaire encore un maillage national déjà dense (98 % de taux de couverture). C’est notamment ce qui explique la présence d’A+Glass sur toutes les étapes d’Equip Auto On Tour. De surcroît, le réseau recrute. Une quarantaine de postes, techniques et administratifs, sont à pourvoir dans une trentaine de centres A+Glass. L’excellence du réseau est d’ailleurs au cœur des efforts déployés dans la formation continue des collaborateurs, via le Cesvi Tour, le GNFA, ou dans une optique plus large encore, le recours à la plateforme d’autoformation Skilleos. En outre, fidèle à ses valeurs d’origine, A+Glass va désormais plus loin et inscrit son réseau dans une politique de RSE ambitieuse. La famille Pérez est ainsi fière d’annoncer que le réseau figure dans les 2 % des entreprises mondiales reconnues pour leur engagement RSE par l’organisme de référence Quo Vadis. Un engagement qui se traduit concrètement par de nombreuses actions humanistes ou de mécénat. Impossible d’être exhaustif, mais on peut citer des projets d’envergure avec La Ligue contre le cancer, Clowns Hôpitaux, le Secours Populaire, etc. Sans oublier une vaste initiative sur la biodiversité développée avec Beezou qui, comme son nom l’indique, est spécialisée dans l’apiculture. Précisons que ces initiatives ne sont pas le seul apanage du siège toulousain et que tout le réseau est invité à se les approprier. En somme, entre rebond du business et entreprenariat durable, de quoi envisager un très beau trentième anniversaire pour A+Glass en 2022.

Nous vous recommandons

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

Le président-directeur général de BMW, Oliver Zipse, indique que son groupe se prépare à plusieurs éventualités par rapport à la vente de véhicules thermiques et estime qu’il sera prêt en cas d’interdiction brutale dès...

15/10/2021 | DistributionBMW
Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

Reportage

Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

ALD s’offre Fleetpool, leader allemand de l’abonnement automobile

ALD s’offre Fleetpool, leader allemand de l’abonnement automobile

Padam Mobility renouvelle son équipe dirigeante

Nomination

Padam Mobility renouvelle son équipe dirigeante

Plus d'articles