Abonnement automobile : Fliit livre sa millième voiture

Abonnement automobile : Fliit livre sa millième voiture

Fliit emploie aujourd'hui 20 personnes.

© Fliit

Spécialiste de la voiture par abonnement, Fliit poursuit son développement en France. Après avoir signé un premier contrat avec Aramis l’année dernière, la start-up vient de conclure un nouveau partenariat avec CarGo, réseau de location courte durée.

Start-up créée en 2019 par Charles Viriot, Fliit a débuté en France en exploitant sa propre marque Alterwego. « L’idée de départ était d’apporter au client final une solution économique et facile de location de voitures, rappelle Charles Viriot, CEO de Fliit. Pour cela, nous avons créé un parcours 100 % digital en travaillant sur des véhicules d’occasion récents toutes marques et en construisant un outil de gestion performant ».

Pour rappel, le dirigeant se positionne sur ce marché après douze années d’expérience dans la location longue durée et cinq ans dans le négoce VO. Cette entreprise s’inspire directement du digital comme Netflix ou Amazon en répondant directement aux nouvelles attentes des consommateurs. 

Répondre aux besoins du client final

Au niveau du business model, Fliit propose à la location des voitures d’occasion récentes à un tarif d’abonnement 20 à 40 % moins cher qu’une LOA VN équivalente. Les périodes d’engagement sont courtes afin de répondre exactement aux besoins.

« L’incertitude économique et la crise nous imposent de rester flexibles, ajoute Guy Nelson, directeur des opérations chez Fliit. Les contraintes qui pèsent sur l’automobiliste et le choix difficile d’une motorisation favorisent une période d’engagement courte qui est de douze mois en moyenne chez nous ».

Fliit opère de deux façons différentes. La start-up intervient, d'une part, sous sa marque propre Alterwego à destination du grand public en BtoC et auprès des PME également qui représentent aujourd’hui 30 % des souscriptions. La start-up noue, d'autre part, des partenariats avec les groupes de distribution et les professionnels de l’automobile auxquels Fliit apporte son savoir-faire au niveau de l’abonnement en proposant une solution sur mesure.

Intervention en marque blanche

Cela se traduit par la création d’un site aux couleurs du distributeur dans un délai d’un mois, la gestion de la relation client des abonnés et la gestion de la flotte avec le partenaire financier. Au bilan, après un an d’existence, Fliit a enregistré un total de 1 200 voitures mises à la route. Ce qui en fait le premier intervenant de l’abonnement en France.

Au niveau des partenariats scellés avec CarGo et Aramis, la start-up opère directement les sites CarGo Connect et Aramis Flex en marque blanche et reverse une partie des revenus d’abonnement aux partenaires.

« Ce modèle est rentable, ajoute Charles Viriot. Il permet aux distributeurs de mieux rentabiliser un bien de plus en plus rare qu’est le véhicule d’occasion. Et de créer une base de clientèle nouvelle et très fidèle indépendamment du constructeur ».

Fliit envisage la signature d’un troisième partenariat d’ici à la fin de l’année. La start-up travaille également à une offre conjointe avec une société de financement spécialisée dans l’automobile. Rappelons que la progression de l’abonnement devrait être importante dans les prochaines années et pourrait représenter, à terme, 15 % du financement automobile.

Élargir la formule aux VN

« Après le véhicule d'occasion, qui fonctionne très bien et qui permet à un distributeur automobile de lancer le service par abonnement, nous envisageons d'élargir la formule aux véhicules neufs avec une offre complémentaire en location courte durée », ajoute Charles Virot.

Affiliée à Mobilians via l’Alliance des Mobilités, la start-up s’inscrit pleinement dans la transformation du mode de consommation automobile de la propriété à l’usage. Fliit emploie aujourd'hui 20 personnes.

 

 

Nous vous recommandons

Les tarifs des péages autoroutiers augmenteront de 4,75 % en 2023

Les tarifs des péages autoroutiers augmenteront de 4,75 % en 2023

Indexés sur l'inflation, les tarifs des péages vont naturellement augmenter en 2023. Dès le 1er février, la facture acquittée par des véhicules particuliers sera plus lourde d'environ 5 %.Le couperet est tombé. Comme chaque année,...

02/12/2022 | PéagesAutoroute
La voiture sera-t-elle avant tout un service numérique ?

La voiture sera-t-elle avant tout un service numérique ?

Abonnement automobile : Citroën devient la première marque de Stellantis à se lancer

Abonnement automobile : Citroën devient la première marque de Stellantis à se lancer

Volkswagen domine le marché de l'électrique en Europe au mois d'octobre

Volkswagen domine le marché de l'électrique en Europe au mois d'octobre

Plus d'articles