Accords sociaux : quelle incidence sur le coût d’exploitation des flottes ?

Fabio CROCCO
Accords sociaux : quelle incidence sur le coût d’exploitation des flottes ?

Le Comité national routier estime que les accords sociaux signés en février au sein de la branche du transport routier de marchandises entraîneront en juillet une inflation entre 4,1 et 5,2 % du coût de revient d’exploitation des flottes de camions.

Début février, patrons et salariés du secteur du transport routier de marchandises ont conclu des accords sociaux. Le Comité national routier (CNR) s’est penché sur les coûts de ces accords sur l’exploitation des flottes. Pour rappel, les accords prévoient deux revalorisations des minima de rémunération : + 5 % à compter du 1er février 2022 puis + 1 % à partir du 1er mai 2022. « Toutes les catégories d’ouvriers et d’employés sont impactées par l’accord. Les surcoûts directs de personnel liés à ces revalorisations salariales sont amplifiés par la diminution mécanique des allègements Fillon générée par une hausse de rémunération », précise d’emblée le CNR.

Un autre volet concerne le renforcement de la protection sociale, avec un relèvement des taux de cotisations employeurs (incapacité de travail et complémentaire santé) de + 0,45 point à partir du 1er juillet 2022, et les taux conventionnels des indemnités forfaitaires qui augmentent de + 3 % à compter du 1er mars 2022. L’étude du CNR ne prend pas en compte les dispositions sur le préavis de démission, la carence maladie en cas d’hospitalisation et le congé pour enfant hospitalisé.

À terme, au 1er juillet 2022, le coût de personnel de conduite (salaires + charges) enregistrera une hausse voisine de + 10 % par rapport à janvier 2022 (salaires : + 6 %, allègement Fillon : - 15 % et taux de cotisation employeur : + 4,5 points.) Les indemnités de déplacement augmenteront de 3 %. Il convient d’ajouter + 1 % pour le poste entretien (personnel d’atelier) et + 3,1 % pour les coûts de structure (personnel administratif).

L’incidence spécifique sur le coût de revient hors gazole des poids lourds s’élèvera en conclusion à + 4,1 % en « longue distance ensemble articulé », à + 4,7 % en « régional ensemble articulé » et + 5,2 % en « régional porteurs ».

Nous vous recommandons

Volvo Trucks introduit de l'acier sans énergie fossile dans ses camions électriques

Volvo Trucks introduit de l'acier sans énergie fossile dans ses camions électriques

Volvo Trucks devient le premier constructeur à utiliser de l'acier sans énergie fossile dans ses poids lourds.Les poids lourds électriques de la marque Volvo Trucks seront les premiers à utiliser de l'acier sans énergie fossile, produit...

25/05/2022 | Environnement
Kuehne+Nagel noue un partenariat avec Adidas

Kuehne+Nagel noue un partenariat avec Adidas

Un attelage Toyota, Air Liquide et CaetanoBus sur la mobilité hydrogène

Un attelage Toyota, Air Liquide et CaetanoBus sur la mobilité hydrogène

Daimler Truck AG devient partenaire de Manz pour la production et l'assemblage de batteries lithium-ion

Daimler Truck AG devient partenaire de Manz pour la production et l'assemblage de batteries lithium-ion

Plus d'articles