Active Fleet Data chez Citroën et… Peugeot

Yves GUITTAT

Sujets relatifs :

,
Active Fleet Data chez Citroën et… Peugeot

Active Fleet Data chez Citroën et… Peugeot

Tandis que Citroën profitait d’une opération Utilitaires auprès des flottes et de son réseau à Roissy, Peugeot annonçait par voie de communiqué de presse le nouvel outil de gestion de flottes de la maison PSA basé sur la récupération des kilomètres réels parcourus grâce à la télématique embarquée sur Berlingo chez Citroën et Partner chez Peugeot. Ce nouveau service est concomitant à la commercialisation de ces deux nouveaux utilitaires (début juin) et sera ensuite étendu progressivement à l’ensemble de la gamme. En fait Peugeot ou Citroën Active Fleet Data fonctionne aujourd’hui sans géolocalisation (d’autres le proposent mais gare à la CNIL…) ni remontée de données nominatives sur les personnes liées aux déplacements des véhicules équipés. Contrairement donc à d’autres systèmes qui récupèrent des kilomètres au travers d’un boîtier GPS, en les recalculant de manière la plus précise possible en fonction des zones de couverture, il s’agit bien là d‘un boîtier (d’origine Masternaut) capable de récupérer 40 données différentes, en temps réel et à partir d’un transmetteur d’informations en prise directe avec les éléments mécaniques. Ces dernières concernent le kilométrage en temps réel (indispensable à la juste gestion d’un parc automobile), le kilométrage avant maintenance et tout ce qui est et peut être mesuré en relation avec d’éventuels problèmes de sécurité (alerte quantité d’huile, alertes de sous-gonflage des pneus qui induisent par exemple un danger potentiel et une surconsommation, etc.). Les alertes techniques et de sécurité sont ainsi remontées en temps réel, tandis que le diagnostic mécanique et les données kilométriques sont, elles, remontées le vendredi soir (17h00), puis le lundi matin (à partir de 7h00), ce qui laisse tout le loisir d’utiliser de manière privative le véhicule confié pendant le week-end, si tel est le cas.

JPEG - 102.6 ko

Peugeot ou Citroën Active Fleet Data s’adresse, dans un premier temps, aux flottes sous contrat LLD maison : Citroën Partenaire Entreprises et Peugeot Parc Alliance (en fait Crédipar) et à leurs gestionnaires utilisant le logiciel interp@rc 2. Il leur en coûte 250 euros HT (pose comprise) pour l’installation du boîtier et de sa carte SIM sur le véhicule), puis en gestion 8 euros par véhicule et par mois. Peugeot va même déjà un peu plus loin avec un accord passé avec deux loueurs (Arval et ALD), qui peuvent également bénéficier de ce service via l’envoi d’informations par e-mail et sous forme de fichiers Excel, interfaçables avec leurs propres bases de données et systèmes de gestion de parc via le Net, mis à disposition de leurs clients gestionnaires de parcs. Il en coûte alors aux dits loueurs : 440 euros HT (prix du boîtier + service inclus). C’est dire si les nouvelles formules ou le re-packaging des formules existant sous la forme de contrats de gestion au kilomètre précis parcouru vont fleurir sur toute la période de fin 2008 comme en 2009 !

Nous vous recommandons

Bons résultats 2021 pour Five Star déjà projeté sur 2022

Bons résultats 2021 pour Five Star déjà projeté sur 2022

Le réseau de carrosserie Five Star a encore étoffé son maillage territorial et compte désormais 540 adhérents, pour un chiffre d’affaires 2021 en progression de 7%. Grâce au déploiement de nouveaux accords, la croissance devrait...

Sharvy vise l’international

Sharvy vise l’international

Fatec Group : une croissance 2021 exceptionnelle et de fortes ambitions pour 2022

Fatec Group : une croissance 2021 exceptionnelle et de fortes ambitions pour 2022

Verdissement des flottes : la start-up Beev lève 1,5 million d'euros

Verdissement des flottes : la start-up Beev lève 1,5 million d'euros

Plus d'articles