Aisin reconditionne les boîtes de vitesses automatiques pour Stellantis

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

, ,
Aisin reconditionne les boîtes de vitesses automatiques pour Stellantis

Arrivée sur le marché français avec de fortes ambitions il y 3 ans, l’activité d’Aisin en France ne fait que croître. Ses gammes de pièces se consolident et s’étoffent à toute vitesse et l’équipementier vient de faire son entrée au sein des groupements. Plus remarquable, il vient de mettre sur pied un prometteur programme de rénovation de BVA pour le compte de Stellantis.

Pas à pas, patiemment, avec des arguments de poids et une réactivité à la japonaise, l’équipementier Aisin installe sa division rechange en France. « En mars, alors que nous nous apprêtons à clôturer notre exercice, les chiffres montrent une tendance très positive, en phase avec les prévisions. Les équipes peuvent se féliciter de cette reprise suite aux deux années difficiles que nous avons traversées. Mais le chemin ne s’arrête pas là. Nous continuerons dans cette dynamique à accompagner la progression d’Aisin sur le marché », réagit François Duhem, en charge du commerce en France.

Pour rappel, Aisin, cinquième équipementier mondial, agit dans les domaines de l’embrayage, du refroidissement, des transmissions, des suspensions, du freinage (marque Advics), et des pièces moteurs (marque Art). En avril 2021, il a fusionné ses divisions pour offrir un catalogue de pièces plus unifié et consolidé avec parallèlement la mise en place d’un nouveau packaging. Ce qui surprend, c’est la vitesse avec laquelle le fournisseur enrichit ses familles de pièces pour les adapter au parc roulant européen. La famille embrayage, c’est une couverture actuelle de plus de 71 % (1 500 références), contre 20 % en 2017. Les plaquettes de frein sont passées de 76 à 96 % de taux de couverture (1 000 références). Plus impressionnant encore, la famille suspensions est passée en 4 ans d’un taux de couverture de 4 à 83 % ! Ça ne chôme pas !

Pour ce qui est de l’embrayage, sa gamme phare (60 % des ventes), Aisin vise cette année les 80 % de taux de couverture, ce qui le mettrait plus en ligne avec ses concurrents qui oscillent entre 82 et 93 %, mais avec un avantage sur les marques coréennes et japonaises dont le parc grossit en France. Cette perspective, appuyée par un tarif dépositionné (entre - 10 et - 15 %) lui a permis d’entrer au sein des groupements Autolia, Agra et Autodistribution.

Offrir une seconde vie aux boîtes de vitesses automatiques

Mais son dernier gros coup est sans conteste la signature l’an dernier d’un partenariat stratégique et prometteur avec Stellantis au niveau international (neuf pays). Il porte sur la rénovation des boîtes de vitesses automatiques. Un site web, intégré à la solution de commande en ligne de Stellantis (Service Box), permet l’enregistrement et la prise en charge chez le concessionnaire d’une demande de rénovation. le service couvre 200 types de références de BVA. En amont, un pré-diagnostic en ligne peut être réalisé par l’équipementier. C’est ce dernier qui assure l’emballage et la logistique.

Le service permet de remettre en état, entre 7 et 10 jours, une BVA à moindre frais et revêt une dimension écologique. Aisin possède en Belgique une usine pour une remise à neuf où tout est démonté, nettoyé et les pièces d’usure changées. L’opération, garantie 1 an, kilométrage illimité, reste moins coûteuse qu’un échange standard. Le programme couvre aussi les marques BMW et Volkswagen. Le partenariat table sur 2 000 rénovations par an en Europe. Aisin souhaite multiplier par dix le volume sur le marché français où il réalise actuellement 80 % de cette activité. Pour cela, il souhaite séduire de nouveaux constructeurs mais aussi étendre son offre à d’autres pièces comme l’embrayage ou encore les convertisseurs de couple, à l’étude pour le moment.

Nous vous recommandons

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

L’outilleur allemand Gedore a imaginé une baladeuse à leds qui casse les codes des lampes classiques dans les ateliers. Sa finesse et sa longueur permettent un éclairage diffus mais aussi d’aller illuminer les endroits les plus...

25/05/2022 | Outillage
La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Nomination

La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Plus d'articles