Alfa Romeo Tonale : deux pas en avant pour un pas en arrière

Frédéric MARTY

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Alfa Romeo Tonale : deux pas en avant pour un pas en arrière

Alfa Romeo présente Tonale sur le segment C-SUV.

© Alfa Romeo

Alfa Romeo vient enfin de révéler le Tonale, présenté sous la forme d’un concept-car au salon de Genève 2019. Un SUV du segment C bienvenu pour la marque, même s’il apparaît comme un assemblage d’ancien et de moderne.

Alfa Romeo vient de présenter officiellement son nouveau SUV Tonale, trois ans après la présentation du concept-car lors du salon de Genève 2019. Un modèle attendu par les amateurs de la marque italienne et par le réseau de distribution, qui peine à attirer la clientèle avec une gamme limitée et ancienne. Si Tonale s’est fait attendre, c’est notamment en raison de l’arrivée à la tête d’Alfa Romeo de Jean-Philippe Imparato. Le dirigeant français a retardé le projet de 12 semaines peu après son arrivée en janvier 2021, notamment pour intégrer des motorisations hybrides sur ce modèle. Une adoption incontournable, qui constitue aujourd’hui le cœur de l’offre de ce nouveau Tonale. Cependant, le véhicule a conservé un dessin quelque peu ancien, même s’il reste typiquement Alfa Romeo. L’ensemble associe des éléments modernes, comme les projecteurs et feux, à une ligne un peu datée. Le profil reste très proche du Stelvio, révélé en 2016. Les véritables nouveautés devraient arriver en 2024 chez Alfa Romeo. En attendant, ce Tonale constitue une bouffée d’oxygène pour la marque sur le segment C-SUV, qui reste capital en Europe mais fortement concurrencé.

Hybridation au programme

Le Tonale arrive sur le marché avec une offre concentrée autour de motorisations hybrides et hybrides rechargeables, tout en conservant un diesel pour répondre aux besoins des gros rouleurs. La marque introduit notamment une motorisation Hybrid VGT, dont la particularité repose sur un turbo à géométrie variable. Le bloc essence 4 cylindres de 1,5 l est associé à un moteur électrique 48 volts de 15 kW et 55 Nm. L’ensemble est géré par une transmission à double embrayage TCT à 7 rapports. Cette mécanique est proposée en 130 ou 160 chevaux. Alfa Romeo a voulu aller plus loin qu’une micro-hybridation classique avec cette architecture. En effet, la voiture peut se déplacer en mode électrique lors des démarrages, des manœuvres à basse vitesse et dans les embouteillages. Pour aller plus loin dans l’hybridation, le Tonale hérite du système hybride rechargeable déjà vu sur ses cousins du groupe Stellantis. Baptisé Hybride Rechargeable Q4, ce modèle accouple le moteur essence MultiAir de 1,3 l à un moteur électrique et à une batterie de 15,5 kWh. L’ensemble délivre une puissance de 275 chevaux et constitue le haut de gamme du nouveau SUV. La marque avance une autonomie électrique de 60 km en cycle combiné et de 80 km en cycle urbain. Des données qui doivent encore être confirmées par l’homologation officielle. Enfin, Alfa Romeo conserve un diesel sur ce Tonale, avec un moteur 1,6 l de 130 chevaux associé à une transmission à double embrayage TCT à 6 rapports.

Un certificat NFT par véhicule

Le Tonale innove dans un domaine inattendu en héritant d’un certificat NFT (Non Fungible Token) par véhicule. Ce certificat numérique sécurisé est attribué après accord du client et suit le véhicule tout au long de sa vie. Il intègre ainsi toutes les opérations effectuées et doit assurer une bonne traçabilité, au bénéfice de la valeur résiduelle. La marque met en avant cette certification NFT comme « une source supplémentaire de crédibilité sur laquelle les propriétaires ou les réseaux de distribution pourront compter ». De nombreuses questions restent en suspens autour de ce certificat, notamment en matière d’accessibilité. Un entretien effectué par un atelier indépendant selon les préconisations du constructeur sera-t-il intégré dans ce certificat NFT ? Une question qui promet de beaux échanges en perspective.

Au-delà de ce document numérique, le Tonale franchit une étape en matière de logiciels et de connectivité. Des fonctionnalités qui passent par un tableau de bord numérique de 12,3 pouces et un écran central de 10,25 pouces. Le véhicule intègre ainsi les Services Alfa Connect, l’assistant vocal Amazon Alexa et peut recevoir les mises à jour à distance (OTA Over The Air). Il dispose également de toutes les aides à la conduite indispensables pour atteindre le niveau 2 en matière d’autonomie.

Deux niveaux de finitions

Ce nouveau modèle introduit une gamme simplifiée chez Alfa Romeo, avec deux niveaux de finition. Baptisés Super et Ti, ils font référence à des dénominations historiques de la marque. Un système de packs permet de compléter ces finitions. Ce lancement est aussi l’occasion pour la marque de lancer plusieurs services comme la vente en ligne, une extension de garantie plus complète, un label VO redéfini et le service Videocheck en après-vente. Le lancement commercial de Tonale se déroulera au mois d’avril, avec une version spécifique baptisée « Speciale ». Il faudra sans doute attendre cette période pour connaître les tarifs de ce SUV du renouveau.

Nous vous recommandons

Véhicule autonome : la France au 8e rang des pays les mieux placés pour son développement

Véhicule autonome : la France au 8e rang des pays les mieux placés pour son développement

Selon une étude de l’organisme espagnol Anfac, la France est à la huitième place des pays réunissant le plus de critères pour favoriser l’éclosion des véhicules autonomes. Le podium est trusté par les Etats-Unis, la Suède et la...

Michelin dans le gotha mondial de l’innovation

Michelin dans le gotha mondial de l’innovation

Barbara Bergmeier devient directrice exécutive des opérations industrielles de Jaguar Land Rover

Nomination

Barbara Bergmeier devient directrice exécutive des opérations industrielles de Jaguar Land Rover

Plastic Omnium crée une division Éclairage

Plastic Omnium crée une division Éclairage

Plus d'articles