Alphabet met en place un outil de simulation fiscale pour aider les gestionnaires de flotte à anticiper

Sujets relatifs :

, ,
Alphabet met en place un outil de simulation fiscale pour aider les gestionnaires de flotte à anticiper

Alphabet met en place un outil de simulation fiscale pour aider les gestionnaires de flotte à anticiper

Les entreprises peuvent ainsi estimer les répercussions des mesures fiscales annoncées et les anticiper pour construire leur car policy plus sereinement.

Toujours dans l’objectif d’accompagner au mieux ses clients dans l’optimisation de leur flotte à travers une démarche de consulting, Alphabet France intègre un nouvel outil de simulation fiscale. Ce dernier va permettre aux entreprises de se projeter alors que la fiscalité automobile évolue chaque année à travers les projets de loi de finances.

Cette visibilité est d’autant plus importante dans le contexte actuel, où la crise sanitaire a succédé à la mise en place de plusieurs mesures déjà très impactantes en début d’année : passage à la norme WLTP, loi d’orientation des mobilités (LOM) et durcissement de la fiscalité automobile. Et c’est sans compter sur le PLF 2021 qui laisse augurer une nouvelle fois de nombreux changements, tant au niveau du malus que de la TVS.

Comment ça marche ?

« Notre logiciel est mis à jour en fonction des données qui nous sont communiquées par notre expert fiscaliste , nous a détaillé Laurent Petit, chef du département marketing et business développement. Quand les évolutions sont votées dans les différentes chambres parlementaires, on les intègre. Ainsi équipés, nos consultants-experts sont en mesure de délivrer une prestation de conseil personnalisée prenant en compte l’état de la flotte existante, la car policy envisagée, la réalité du marché à l’instant T et l’évolution probable de la fiscalité avec, pour leitmotiv, la satisfaction des clients et leur sérénité ». Ainsi concrètement, dans le cadre du PLF 2021, le scénario envisagé par le Gouvernement d’un durcissement du malus sur trois ans était en place dans le logiciel de simulation d’Alphabet. Au vote d’un scénario sur cinq ans par le Sénat, le loueur a mis à jour son logiciel. Mais « cela reste de la projection. Il faudra quoi qu’il en soit attendre le 1er janvier pour être dans l’exactitude », conclut Laurent Petit.

Nous vous recommandons

La flotte lourde d’Ikea vise le zéro émission d'ici à 2040

La flotte lourde d’Ikea vise le zéro émission d'ici à 2040

Membre de l’initiative EV100, l’enseigne d’ameublement suédoise s’engage à faire passer sa flotte de véhicules moyens et lourds (plus de 7,5 tonnes) à zéro émission dans les deux décennies à venir.L'électrification du...

Mobilité : Vincennes protège ses vélos avec Sharelock

Mobilité : Vincennes protège ses vélos avec Sharelock

LeasePlan finalise l’électrification complète de sa flotte : « On a beaucoup appris en marchant »

LeasePlan finalise l’électrification complète de sa flotte : « On a beaucoup appris en marchant »

Uber France fait appel à Free2Move pour électrifier la flotte de ses chauffeurs

En bref

Uber France fait appel à Free2Move pour électrifier la flotte de ses chauffeurs

Plus d'articles