La gendarmerie nationale reçoit ses Alpine A110

La gendarmerie nationale reçoit ses Alpine A110

Les premières Alpine A110 commandées en octobre 2021 ont été livrées aux gendarmes.

© ministère de l'Intérieur

Marque sportive du groupe Renault, Alpine vient de remettre au ministère de l'Intérieur les clés des premières berlinettes A110 qui équipent désormais les brigades rapides d'intervention de la gendarmerie nationale. 

Noël avant l'heure pour la gendarmerie nationale. Les militaires des brigades d'intervention rapides viennent de recevoir leurs nouveaux véhicules de service : des Alpine A110 neuves équipées du quatre-cylindres essence 1.8 l développant 252 chevaux. Venant remplacer les Renault Mégane 3 R.S. en service depuis 2010 – et éclipser les quelques Seat Leon Cupra entrées en service l'an passé  les premiers exemplaires de la berlinette française ont été présentés vendredi 17 décembre dans la cour du ministère de l'Intérieur.

« Ces véhicules seront déployés au sein des équipes rapides d’intervention de la gendarmerie nationale et utilisés lors d’interventions sur autoroute, impliquant des voitures en infraction à haute vitesse, dans le cadre de missions de sécurité routière ou de police judiciaire (trafic de stupéfiants par exemple). Deux d'entre eux seront dédiés à la formation en intervention rapide », indique le ministère de l'Intérieur.

Une flotte made in France

Produites en France au sein de l'usine Alpine de Dieppe, ces A110 sont ensuite équipées et préparées par le carrossier Durisotti à Sallaumines. Elles bénéficient d'aménagements spécifiques permettant de remplir leurs missions, comme l'adoption des sérigraphies réglementaires, gyrophare, avertisseur sonore ou panneau à message variable.

« À l'issue d'une mise en concurrence initiée en juin 2021 par le ministère de l'Intérieur, Renault Group a remporté le marché. Notifié le 11 octobre dernier, il s'est traduit par une commande de 26 exemplaires sur les quatre prochaines années. Les véhicules seront livrés progressivement début 2022 dans les unités [concernées] », rappelle le constructeur français dans un communiqué.

Pour mémoire, cette commande s'inscrit plus largement dans le programme de modernisation et de rajeunissement de la flotte des forces de l'ordre initié par l'État. Un plan qui s'est déjà traduit par l'intégration dans les flottes de la police nationale et de la gendarmerie de plusieurs centaines d'exemplaires de Peugeot 5008 ou de Renault Grand Scénic.

Nous vous recommandons

Volkswagen France : « Il y a une très forte demande en BtoB pour nos modèles électrifiés », se félicite Gerrit Heimberg

Entretien

Volkswagen France : « Il y a une très forte demande en BtoB pour nos modèles électrifiés », se félicite Gerrit Heimberg

À l'occasion des premiers essais du nouveau SUV coupé citadin Volkswagen Taigo, Gerrit Heimberg, le patron de Volkswagen France a accordé une interview à L'Automobile & L'Entreprise. Il évoque bien sûr le lancement de ce modèle et...

19/01/2022 | FlottesVolkswagen
L'assurtech Zego à la conquête des flottes automobiles françaises

L'assurtech Zego à la conquête des flottes automobiles françaises

En 2021, le marché automobile (VP) est resté atone en Europe

En 2021, le marché automobile (VP) est resté atone en Europe

François Hoehlinger rejoint Troopy pour piloter son électrification

Nomination

François Hoehlinger rejoint Troopy pour piloter son électrification

Plus d'articles