Amandine Verdasca rejoint Traxall

Alexandre Guillet
 Amandine Verdasca rejoint Traxall

Amandine Verdasca rejoint Traxall

Après dix années consacrées au fleet management, notamment au sein de WinFlotte, Amandine Verdasca annonce qu’elle donne une nouvelle orientation à sa carrière professionnelle en intégrant le groupe Traxall, spécialiste européen de la gestion de flottes.

Après 10 années dans le fleet management, dont les trois dernières passées au sein de la société WinFlotte Management en tant que directrice du développement, Amandine Verdasca annonce qu’elle rejoint les équipes de Traxall, leader de la gestion de parcs automobiles en France et en Europe.

« Ce nouveau défi s’inscrit dans un contexte de transition énergétique, plus particulièrement d’électrification des flottes automobiles, mais s’articule également autour d’enjeux propres à la multimodalité. Il s’agit ainsi d’accompagner les entreprises avec lesquelles nous travaillons vers une mobilité plus responsable, tout en maîtrisant les coûts que cela peut représenter », explique-t-elle. Et d’ajouter : « Mais rejoindre Traxall France, c’est aussi rejoindre une entité du groupe Faubourg. Un groupe engagé, aux valeurs fortes, qui propose une offre de produits et de services transverse et inédite sur le marché français, tout en s’assurant de limiter son impact environnemental ».

Amandine Verdasca occupera la fonction de key account and sales manager au sein de Traxall.

Nous vous recommandons

Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

Événement

Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

La liste des constructeurs automobiles présents au prochain Mondial de l'automobile de Paris s'allonge progressivement, avec la participation de marques peu connues dans l'Hexagone... comme BYD.Peu de constructeurs français, davantage...

04/08/2022 | Chine Paris Automotive Week
Dieselgate : Stellantis (Fiat Chrysler Automobiles) condamné à 300 millions de dollars d'amende aux États-Unis

Dieselgate : Stellantis (Fiat Chrysler Automobiles) condamné à 300 millions de dollars d'amende aux États-Unis

Renault Group a quitté son siège de Boulogne-Billancourt

Vu sur les réseaux sociaux

Renault Group a quitté son siège de Boulogne-Billancourt

Renault présente des résultats pénalisés par le dossier russe

Renault présente des résultats pénalisés par le dossier russe

Plus d'articles