Amazon développe ses livraisons zéro émission en France

Alexandre Guillet
Amazon développe ses livraisons zéro émission en France

Le géant américain du e-commerce réalise désormais les deux-tiers de ses livraisons dans la capitale en véhicules propres.

© Amazon

Amazon a déployé une flotte de véhicules électriques, de vélos utilitaires et de chariots pour les livraisons à pied, au départ de hubs logistiques situés dans le centre de Paris. Cela lui permet de livrer les deux-tiers des commandes d’Amazon Logistics avec des modes de livraison du dernier kilomètre à zéro émission de CO2. La démarche va gagner d’autres villes de France.

« Les deux-tiers des livraisons effectuées par Amazon à ses clients à Paris se font désormais avec des modes de livraison neutres en carbone », se réjouit le groupe, avant de pointer le fonctionnement concret du dispositif : « Les livraisons sont réalisées à l’aide de véhicules électriques, de vélos utilitaires et de livreurs à pied, qui prennent les commandes en charge à partir de micro-hubs logistiques situés dans le centre de Paris ». Amazon a notamment conclu un accord pour s’appuyer sur trois dépôts de bus de la RATP. En outre, la flotte de véhicules utilisée par l’entreprise, y compris via ses partenaires de livraison (un pool de 130 partenaires est engagé dans la démarche), compte déjà plusieurs milliers de véhicules électriques et au gaz naturel, sans oublier les vélos, les scooters et la marche.

Pour le transport de longue distance, Amazon développe aussi des solutions multimodales, intégrant le train. Le groupe a aussi débuté des tests avec des camions à hydrogène.

« Nous agissons concrètement. Aujourd’hui, nous sommes en mesure de livrer les deux-tiers des commandes de nos clients parisiens grâce à des modes de livraison à zéro émission carbone. Il s’agit d’une étape importante vers notre objectif, qui est de généraliser ce type de livraison au reste de notre réseau français », souligne Ronan Bolé, directeur d’Amazon Logistics France, qui cite déjà les exemples de Grenoble et Annecy.

Il rappelle l'engagement pris par Amazon d’atteindre zéro émission nette pour toutes ses activités dès 2040, soit dix ans avant l’objectif fixé par les Accords de Paris. Une ambition qui s’articule notamment autour de son programme mondial Shipment Zero, qui vise à terme la neutralité carbone pour l’ensemble des livraisons d’Amazon. Une approche holistique qui intègre les centres Amazon, les matériaux de préparation de commandes et d’emballage, les modes de livraison, etc. En Europe, en 2021, Amazon compte parmi les principaux acheteurs institutionnels d’énergies renouvelables, avec 2,7 GW de capacité (10 GW dans le monde). Le groupe confirme son objectif d’alimenter 100 % de ses activités en énergies renouvelables d’ici à 2025.

Nous vous recommandons

Le réseau Métropolis accueille ses premières bornes de recharge ultra-rapide

Le réseau Métropolis accueille ses premières bornes de recharge ultra-rapide

Le réseau francilien veut déployer à terme 5 000 points de recharge sur la Métropole du Grand Paris, dont 250 délivreront une charge ultra-rapide. Le déploiement a commencé dans cinq communes (Issy-les-Moulineaux, Montrouge,...

Les premières stations de recharge rapide Fastned inaugurées

Les premières stations de recharge rapide Fastned inaugurées

Véhicules électriques : le groupe EDF accompagne la transition énergétique des entreprises

Publi-redactionnel

Véhicules électriques : le groupe EDF accompagne la transition énergétique des entreprises

Jean-Dominique Senard : « Renault est en train de rebondir sous la houlette de Luca de Meo malgré un contexte difficile »

Jean-Dominique Senard : « Renault est en train de rebondir sous la houlette de Luca de Meo malgré un contexte difficile »

Plus d'articles