Apollo Tyres dévoile ses grandes ambitions

Victoire de Faultrier-Travers

Sujets relatifs :

, ,
Apollo Tyres dévoile ses grandes ambitions

© Apollo Tyres

Le groupe Apollo Tyres, qui détient également la marque Vredestein, poursuit sa stratégie de consolidation avec l'ambition d'atteindre un chiffre d'affaires de 5 milliards d'ici 2026.

Le pneumaticien d'origine indienne est constitué de deux marques de pneus : Apollo Tyres et Vredestein proposant un large éventail d'applications (voitures, camions, bus, tracteurs, motos ou encore vélos). Il est doté de deux centres R&D (en Europe et en Asie), de sept usines, dont deux en Europe : l'une aux Pays-Bas et une autre près de Budapest en Hongrie. Cette dernière s'étend sur 700 000m² et a bénéficié d'un investissement de plus de 470 millions d'euros. Apollo Group est présent dans une centaine de pays et emploie 19 000 salariés. En 2019, l'entreprise a enregistré un chiffre d'affaires de 2,3 milliards. En poursuivant une politique de consolidation et de déploiement proactif, le groupe a l'ambition de plus que doubler son chiffre d'affaires d'ici quatre ans. Pour ce faire, Apollo Tyres entend être de plus en plus, notamment aux Etats-Unis et déploie une stratégie environnementale afin de faire face aux mutations du marché VI et VL (zéro carbone 2050 et le Fit for 55). En outre, Apollo Tyres a changé de tactique il y a trois ans en réduisant ses volumes et en testant d'autres modes de distribution (via des grossistes), et se source principalement en Inde, en Hongrie et aux Pays-Bas.

De plus, l'objectif d'Apollo Tyres est de développer l'image de marque de Vredestein afin qu'elle soit reconnue comme performante, notamment via des partenariats avec des constructeurs pour la première monte. Grâce à l'usine hongroise, le groupe possède une grande capacité de stockage et son fonctionnement quasi-autonome permet d'augmenter les volumes de production. Des investissements sont également affectés aux nouveaux services dédiés aux clients. Toujours d'ici 2026, le groupe a l'ambition de développer ses parts de marché en Europe sous la marque Vredestein, et voit notamment la France comme son « prochain territoire de conquête », selon Benoit Rivallant, président Europe d'Apollo Tyres. Pour ce faire, le groupe multiplie les partenariats avec des constructeurs et des réseau de concession sous forme d'homologation. Prochaine étape, la marque souhaite atteindre les grands revendeurs, les centres auto en ligne de mire. Vredestein positionne ses prix en dessous du marché (environ 20% de moins) tout en revendiquant de meilleures performances. Ainsi, la marque veut être reconnue comme la marque du meilleur rapport qualité/prix. Enfin, le groupe compte bien s'attaquer à de nouveaux marchés et développer ses capacités, ainsi que sa présence digitale (Allopneus en France). La même stratégie a été adoptée en ce qui concerne les poids lourds et les véhicules industriels : privilégier la performance, proposer des prix honnête afin d'être reconnu.

Nous vous recommandons

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

L’outilleur allemand Gedore a imaginé une baladeuse à leds qui casse les codes des lampes classiques dans les ateliers. Sa finesse et sa longueur permettent un éclairage diffus mais aussi d’aller illuminer les endroits les plus...

25/05/2022 | Outillage
La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Nomination

La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Plus d'articles