Apple redimensionne son projet de voiture autonome

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Apple redimensionne son projet de voiture autonome

Apple progresse sur l'autonomisation de la conduite, mais adapte ses projets à la maturité du marché.

Apple continue de travailler sur le véhicule autonome comme en témoignent les nombreux brevets déposés ces deux dernières années, mais devrait d’abord opter pour une solution conservant un volant et des pédales. L’introduction sur le marché est décalée d’une année, en 2026.

Selon des sources citées par Bloomberg, Apple a choisi de recalibrer son projet de voiture autonome, initié au début des années 2010 avec le projet confidentiel Titan.

La task force à l’œuvre au sein du groupe de Cupertino revoit légèrement ses ambitions à la baisse, reportant le projet d’un véhicule sans volant et sans pédales, pour mieux s’adapter à la maturité du marché et aux coûts des technologies existantes. La présentation au marché est décalée et désormais fixée à 2026.

Réduire les coûts du véhicule autonome

Apple n’abandonne pas pour autant l’autonomisation de la conduite de niveau L5, mais s’adapte au contexte ? L’objectif est notamment de réduire le coût du système et par extension, du véhicule, pour passer sous la barre symbolique des 100 000 dollars et rester ainsi compétitif face à la concurrence menée par Tesla, Honda et les constructeurs premium allemands, notamment Mercedes-Benz. Sans oublier les projets en développement chez Hyundai et certains groupes chinois.

Apple déjà en phase de tests

Le design du véhicule est développé par Ulrich Kranz, un ancien dirigeant de Canoo qui s’est entouré de talents venant de Tesla, Porsche ou encore Lamborghini. Il devrait être gelé en 2024, tandis qu’une phase de tests intensifs interviendrait en 2025, sous la supervision de Desi Ujkashevic, un ancien du groupe Ford, pour une présentation officielle en 2026. Pour beaucoup d’observateurs, Apple travaille sur un véhicule, mais surtout sur des briques technologiques que le groupe fournirait à l’ensemble du marché. Une partie des essais restent secrets, Apple ayant racheté via une filiale un circuit ayant appartenu à Chrysler à proximité de Phoenix, mais le groupe continue aussi des tests pilotes dans plusieurs états, sur la base de SUV Lexus, par exemple.

Nous vous recommandons

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Le groupe Honda annonce une importante réorganisation qui vise à faire du développement du véhicule électrique le centre de son business. Il simplifie aussi ses grandes régions mondiales et la France est concernée.Le groupe Honda...

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Nomination

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Plus d'articles