Aramisauto a vendu 36 000 voitures en 2017

Frédéric MARTY
Aramisauto a vendu 36 000 voitures en 2017

Aramisauto a vendu 36 000 voitures en 2017

Aramisauto vient d’annoncer une croissance de 20 % l’année dernière, expliquée par son business-model mais aussi par un contexte de marché favorable et des synergies créées avec PSA.

Aramisauto vient d’annoncer un bilan positif pour l’année 2017. La firme a réalisé un chiffre d’affaires de 435 millions d’euros, contre 360 millions d’euros en 2016. Au total, l’entreprise a commercialisé plus de 36 000 véhicules l’année passée, dont la majorité provient du site de reconditionnement situé dans la Drôme. Fonctionnant 24 heures sur 24, ce dernier aurait augmenté ses cadences et devrait atteindre en 2018 un rythme de 250 voitures par semaine, soit plus de 12 000 véhicules par an.

Les synergies développées avec PSA devraient également permettre de compléter les capacités de reconditionnement avec la mise à disposition d’un entrepôt en Espagne, sur le site industriel de Villaverde. Ce hangar sera progressivement transformé selon le modèle déjà en place en France. L’entrée dans l’univers PSA a également permis d’élargir l’approvisionnement en véhicules, tout en fournissant un débouché de vente avec les réseaux de distribution du groupe. Enfin, Aramisauto a aussi profité de meilleures conditions sur certains contrats et du soutien financier du constructeur au niveau international.

Autre élément favorable à la croissance d’Aramisauto, le marché français des véhicules neufs et d’occasion a permis de profiter d’un contexte porteur. « Les ventes de véhicules d’occasion sont en hausse, notamment les ventes de véhicules récents (moins d’un an) qui progressent de 10 %. Ce contexte est favorable au développement des activités d’Aramisauto, qui continuera d’innover pour alimenter sa croissance », explique Nicolas Chartier, cofondateur d’Aramisauto.

Nous vous recommandons

Distribution automobile : chiffre d'affaires en hausse de 3,4 % au premier trimestre 2022 pour le groupe Parot

Distribution automobile : chiffre d'affaires en hausse de 3,4 % au premier trimestre 2022 pour le groupe Parot

Le groupe Parot continue d'engranger de bons résultats. Son chiffre d'affaires s'est établi à 91 millions d'euros au premier trimestre 2022, soit une hausse de 3,4 % par rapport à la même période en 2021.Le chiffre d’affaires du...

18/05/2022 | ConcessionFord
(Vidéo) Double distribution, double prix et plateformes hybrides : décryptage du nouveau règlement d'exemption européen par le Cecra

(Vidéo) Double distribution, double prix et plateformes hybrides : décryptage du nouveau règlement d'exemption européen par le Cecra

Données des objets connectés (Data-Act) : le Conseil de l'Europe approuve la nouvelle loi sur les données

Données des objets connectés (Data-Act) : le Conseil de l'Europe approuve la nouvelle loi sur les données

(Vidéo) « Dans un contrat d'agence, le distributeur n'assume pas les investissements et les risques », confirme Bernard Lycke (Cecra)

(Vidéo) « Dans un contrat d'agence, le distributeur n'assume pas les investissements et les risques », confirme Bernard Lycke (Cecra)

Plus d'articles