Lâché par Ford et Volkswagen, Argo AI met la clé sous la porte

Lâché par Ford et Volkswagen, Argo AI met la clé sous la porte

La start-up fondée en 2016 ne serait pas parvenue à attirer de nouveaux investisseurs malgré le soutien financier de Ford et Volkswagen.

© Argo AI

Start-up spécialiste de la conduite autonome, Argo AI avait le soutien des constructeurs Ford et Volkswagen. Après plus de cinq années d’existence, la société cesse son activité.

Fin du voyage pour Argo AI. La jeune pousse de la Tech connue pour développer des systèmes de conduite autonome, notamment pour une flotte de robots-taxis avec l’opérateur VTC Lyft, est désormais en liquidation. La start-up fondée en 2016 ne serait pas parvenue à attirer de nouveaux investisseurs malgré une levée de fonds de plus de 2,6 milliards de dollars, principalement auprès des groupes Ford et Volkswagen. Pour rappel, Ford avait injecté un milliard de dollars en 2017 et Volkswagen avait annoncé jusqu'à 2,6 milliards de dollars en 2019.

Un projet stoppé en cours de route

Avançant une technologie d'aides à la conduite (Adas) correspondant à des niveaux d'autonomies 2 et 3 SAE, Argo AI souffrait aussi de ne pas avoir su déployer un modèle économique lucratif à grande échelle en plus de devoir faire avec des temps de R&D très longs et coûteux. « Les véhicules rentables et entièrement autonomes à grande échelle sont encore loin et nous n’aurons pas nécessairement à créer cette technologie nous-mêmes », a ainsi justifié Jim Farley, CEO de Ford, pour expliquer le désengagement du constructeur américain. Toutefois, Ford, tout comme Volkswagen, s’engage à embaucher une partie des 2 000 employés d’Argo AI, en particulier ceux ayant un savoir-faire dans le domaine des capteurs et de l’intelligence artificielle.

L’expérience des équipes d’Argo AI mérite en effet de ne pas tomber aux oubliettes, comme les résultats des programmes de tests menés par la start-up aux États-Unis (Austin, Détroit, Miami, Palo Alto et Pittsburgh) ou en Allemagne (Hambourg et Munich). Rien que le mois dernier, Argo AI dévoilait un écosystème de produits et de services d’analyse de données et de cartographie HD conçus pour prendre en charge la livraison et les opérations de robots-taxis. Des outils afin de diversifier les sources de revenus de l’entreprise et de l'ouvrir à d'autres partenaires économiques mais qui semblent être arrivés un peu trop tard…

Nous vous recommandons

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Nomination

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Le constructeur coréen réorganise son top management. Luc Donckerwolke, actuel directeur en chef de la création (CCO), se voit ainsi promu président du groupe. Vice-président exécutif de Hyundai Motor Company, Kyoo Bok Lee est, lui,...

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Rev Mobilities inaugure son premier site dédié au rétrofit

Rev Mobilities inaugure son premier site dédié au rétrofit

Crédit Agricole prend 30 % de Watèa pour accompagner la transition des flottes de VUL

Crédit Agricole prend 30 % de Watèa pour accompagner la transition des flottes de VUL

Plus d'articles