Arval débute le lancement d’Arval Car Sharing

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Arval débute le lancement d’Arval Car Sharing

L'offre Arval Car Sharing, via la plateforme de Ridecell, débute en Belgique avant un déploiement paneuropéen courant 2022.

© Arval

En officialisant un partenariat avec Ridecell et sa plateforme internationale d’autopartage, Arval amorce le déploiement européen de l’offre Arval Car Sharing qui viendra s’intégrer dans l’Arval Mobility App.

Arval et Ridecell, fournisseur de solutions d'automatisation des flottes et des mobilités, annoncent la signature de leur partenariat stratégique sur cinq ans, avec l'objectif commun d'accélérer le développement de solutions de mobilités partagées et multimodales.

Dans un premier temps, la nouvelle mouture de la plateforme Arval Car Sharing (aussi appelée Arval AutoPartage) sera lancée en Belgique, avant d'être déployée à plus grande échelle au second semestre 2022 dans d’autres pays européens. « À terme, l'objectif est de couvrir tous les marchés d'Arval dans le monde, avec l’ambition d’augmenter la flotte en autopartage de 50% chaque année, au niveau global », précise un porte-parole du groupe.

Ne pas surcharger le gestionnaire de flotte

La plateforme d’autopartage de Ridecell présente plusieurs avantages : l’agrégation des solutions de mobilité partagée et de micromobilité dans une seule application, une modularité qui permet aux clients de déterminer leurs propres paramètres (collaborateurs avec véhicule de fonction, collaborateurs sans véhicule, etc.), un module de réservation décentralisée qui évite de sursolliciter le gestionnaire de parc, ou encore un monitoring de la flotte et de son empreinte environnementale.

« Depuis plusieurs années, Arval a clairement identifié les solutions de mobilité multimodale comme une réponse aux demandes du marché et Ridecell est un partenaire très expérimenté, capable de fournir à nos clients une plateforme d’autopartage à la pointe de la technologie. Nous pensons que Ridecell contribuera de manière significative aux objectifs d'Arval en matière de transformation de la mobilité », souligne Alain van Groenendael, président et directeur général d'Arval. La plateforme sera intégrée dans l’Arval Mobility App et viendra enrichir l’Arval Mobility Hub qui proposera de nouvelles fonctionnalités aux clients prochainement.

Nous vous recommandons

La Ville de Marseille va diviser par deux sa flotte automobile

La Ville de Marseille va diviser par deux sa flotte automobile

Le maire de la Cité phocéenne a décidé de réduire le parc automobile municipal. Une manière de générer d'importantes économies mais aussi de réorganiser un service au sein duquel ont été pointées diverses dérives.Benoît Payan...

23/09/2022 | EconomieGestion de parc
Chargemap Business aide à la supervision du budget « recharge » des entreprises

En bref

Chargemap Business aide à la supervision du budget « recharge » des entreprises

Fatec lance ZFE Fleet Mapper pour simplifier la gestion des véhicules dans les ZFE

Fatec lance ZFE Fleet Mapper pour simplifier la gestion des véhicules dans les ZFE

WeNow va sensibiliser et former à l'éco-conduite près de 30 000 salariés

En bref

WeNow va sensibiliser et former à l'éco-conduite près de 30 000 salariés

Plus d'articles