Assurance automobile : tous les chiffres de 2018

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

,
Assurance automobile : tous les chiffres de 2018

Assurance automobile : tous les chiffres de 2018

L’assurance des véhicules légers a représenté l’an dernier près de 18 milliards d’euros de cotisations. Un chiffre en hausse de 2,7 % malgré une stabilisation des indemnisations et du volume de sinistres. Le bris de glace est en augmentation.

Près de 220 milliards d’euros ! C’est le chiffre d’affaires de l’assurance française en 2018. Cela représente une progression de 3,7 % par rapport en 2017. Les cotisations de l’assurance automobile (VL, VI, deux-roues…) pèsent 10,1 % du CA, soit 22,1 milliards d’euros. Elles aussi sont en augmentation, de 3,4 %.

Les cotisations « véhicules légers » (17,6 milliards d’euros) augmentent de 2,7 % sous l’effet de la croissance du parc assuré (+ 1 %) et des augmentations des primes de 1,1 % sur l’année. Les compagnies assurent un parc de 54 millions de véhicules, dont 80 % de VL. Signalons que l’automobile (hors flottes) représente 56 % des cotisations de l’assurance de biens et de responsabilité, qui totalisent 56 milliards d’euros.

Les primes moyennes d’assurance d’un véhicule léger sont de 147 euros pour l’assurance au tiers et de 496 euros pour le « tous risques ».

Après avoir augmenté ces quatre dernières années, les charges sont en baisse de 4,2 %, à 174,9 milliards d’euros. Une baisse qui s’explique notamment par celle de l’assurance à la personne (vie, santé, prévoyance et retraite). La charge automobile, elle, reste stable depuis cinq ans, autour de 17,5 milliards d’euros, soit 10 % de la charge assurance totale.

La Fédération française de l’assurance a enregistré l’an passé 8,6 millions de sinistres automobiles, ce qui représente 65 % de l’ensemble des sinistres « biens et responsabilité ». Un volume plutôt étale.

La fréquence des sinistres automobile continue sa baisse : – 4,2 % pour les assurés au tiers (32 ‰) et – 1,8 % pour l’assurance tous risques (87 ‰). Après des années de recul, le bris de glace est reparti à la hausse de 2,2 % avec une fréquence de 70 ‰.

Le coût moyen d’un sinistre poursuit son importante inflation. Il s’établit à 1 480 euros pour un assuré au tiers (+ 2,5 % par rapport à 2017) contre 1 565 euros pour un assuré tous risques (+ 3,9 % ). Il est de 475 euros pour un bris de glace (+ 4,8 %).


Nous vous recommandons

Carmeleon : la micro-carrosserie sur les routes

Carmeleon : la micro-carrosserie sur les routes

Le réseau est spécialisé dans la carrosserie expresse à domicile, sur le lieu de travail ou dans un centre Norauto partenaire. Carmeleon souhaite aujourd'hui étoffer son maillage et développer les synergies avec le groupe Mobivia.Le...

08/08/2022 |
Un relatif bon premier semestre à + 6,5 % pour les ateliers

Un relatif bon premier semestre à + 6,5 % pour les ateliers

Réparation-collision : la digitalisation et l’intelligence artificielle gagnent du terrain

Réparation-collision : la digitalisation et l’intelligence artificielle gagnent du terrain

Lechler mise sur la productivité et l’environnement

Lechler mise sur la productivité et l’environnement

Plus d'articles