Astikoto démarre l'année sereinement

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

Astikoto démarre l'année sereinement

Astikoto démarre l'année sereinement

A l’heure du bilan de l’année 2020, l’enseigne de lavage rapporte une activité proche de la normale qui a permis de maintenir la bonne marche de l’entreprise et même de concrétiser l’ouverture de trois nouvelles stations.

Saint-Herblain (44), Cholet (49) et La Pommeraye (49) au dernier trimestre 2020 sont les trois nouvelles franchises qui sont venues mailler un peu plus le territoire ligérien de l’enseigne Astikoto. Parti pris revendiqué par le créateur et dirigeant de la marque, Jean-Noël Cornuaille, l’extension en escargot des centres Astikoto à partir du Cellier (44), berceau de la marque, est une stratégie payante. Elle l’est tant pour le consommateur qui a à sa disposition une flotte d’équipements situés à portée de trajet en zone rurale comme en sortie d’autoroutes, que pour le franchisé qui peut compter sur un esprit et une dynamique de « groupe ».

Une approche écologique singulière
Rappelons que c’est en 2010 que Jean-Noël Cornuaille, fondateur d’Astikoto, décide de revisiter le concept de la station de lavage automobile sur un modèle économique vertueux, centré sur l’éco-responsabilité et la responsabilité sociale des entreprises. Grâce à la réduction du débit et à l’augmentation artificielle de la pression, l’économie d’eau par rapport à un lavage haute-pression traditionnel atteint plus de 30% et même 60% par rapport à un lavage chez soi. Mêmes avancées technologiques pour l’évacuation et le traitement des eaux usées, qui partent dans un bac de décantation avec filtre à sable et séparateur d’hydro­carbures. Enfin et surtout, avec le système Aqualess, 50% de l’eau osmosée est recyclée. L’éco-responsabilité se loge aussi dans les produits d’entretien, utilisés en libre-service et en prestation Care-Box. Une gamme « maison » 100% à base végétale élaborée avec la société Clean 100, partenaire d’Astikoto. S’y ajoute la gamme Looxy, biodégradable à 99%. Enfin à l’intérieur des véhicules, c’est le procédé vapeur saturée à 180°C qui se charge de faire sainement et efficacement le travail.

Au démarrage de la nouvelle année qui est celle du dixième anniversaire de l’enseigne de lavage, son patron, Jean-Noël Cornuaille, invite ceux qui étaient les plus sceptiques au démarrage de l’aventure d’observer cette compilation de chiffres qui démontre que la réussite d’Astikoto est bien au rendez-vous.
• 15 centres de lavage en franchise
• 6,5 M€ investis
• 25 emplois créés
• Augmentation de 25% du chiffre d’affaires annuel
• 1 M€ d’investissement pour la création des 3 nouveaux centres inaugurés en 2020
• 5 centres en projets
• 2 réservations de terrains en cours

Nous vous recommandons

Fixter facilite la vie des garagistes en France

Fixter facilite la vie des garagistes en France

Fixter a été créée en 2017 à Londres par Limvirak Chea, Frédéric Dermer et Cristian Vrabie. La start-up facilite la mise en relation entre les particuliers et les garagistes professionnels. L'objectif et aussi de leur faire gagner du...

29/06/2022 | groupe Renaultstart-up
Le groupe Péna s'implique dans la valorisation des déchets

Le groupe Péna s'implique dans la valorisation des déchets

(Vidéo) Speedy : un spot publicitaire osé qui fait passer du rêve à la réalité

(Vidéo) Speedy : un spot publicitaire osé qui fait passer du rêve à la réalité

Triscan propose l'activité vitrage aux MRA

Triscan propose l'activité vitrage aux MRA

Plus d'articles