Audi place son entrée de gamme électrique au niveau des véhicules A3 et Q3

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Audi place son entrée de gamme électrique au niveau des véhicules A3 et Q3

La citadine A1 n'aura pas de version électrique et quittera donc le catalogue d'Audi à l'issue de son cycle de vie.

© Audi AG

En marge de la présentation de ses très bons résultats financiers, la marque automobile premium Audi a précisé sa stratégie pour les véhicules électriques. Son entrée de gamme sera constituée par les modèles A3 et Q3 et la petite A1 n’aura pas de version électrique.

Fort de résultats financiers de très bonne tenue malgré l’accumulation des difficultés dans le secteur automobile, Audi a précisé que les modèles A3 et Q3, valeurs sûres du segment des véhicules compacts, constitueront son entrée de gamme pour les voitures électriques. En effet, le modèle A1 ne sera pas électrifié, sa plateforme n’offrant pas cette possibilité.

La norme Euro 7 aura raison de l'Audi A1

En fait, le modèle A1 va entrer dans la deuxième moitié de son cycle de vie, mais il ne sera ensuite pas remplacé. La future norme Euro 7 imposera à ces véhicules d’émettre moins de 80 g/km de CO2, ce qui n’est pas atteignable sans électrification. Une option qui n’est pas retenue pour des raisons de rentabilité, sachant que le créneau reviendra aux marques généralistes au sein du groupe Volkswagen.

Un plan électrique 2022-2026 de grande ampleur

On peut rappeler que la marque Audi va lancer 20 véhicules 100 % électriques d’ici à 2026, ses programmes d’électrification représentant un investissement de 18 milliards d’euros entre 2022 et 2026. Pour sa guidance 2022, le groupe Audi table sur des ventes en progression, à 1,9 million de véhicules pour un chiffre d’affaires compris entre 62 et 65 milliards d’euros. La marge opérationnelle devrait se maintenir au niveau élevé enregistré en 2021, dans une fourchette de 9 à 11 %.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

Plus d'articles