Audi veut faire rimer nouvelle énergie et économies

Yelen BONHOMME-ALLARD

Sujets relatifs :

, ,
Audi veut faire rimer nouvelle énergie et économies

Tous les sites de production Audi fabriqueront des véhicules entièrement électriques d'ici à 2029.

© AUDI AG

La marque premium aux quatre anneaux prévoit de réduire de moitié ses coûts d'usine d'ici à 2033, tout en poursuivant sa transition énergétique à travers le monde.

Audi veut convertir tous ses sites industriels à  l’électrique d’ici à 2029. Une ambition titanesque, motivée par les instances gouvernementales, la demande croissante en faveur des véhicules électriques et l'urgence environnementale. À partir de 2026, la marque aux quatre anneaux ne lancera donc plus que des modèles entièrement électriques sur le marché mondial, abandonnant progressivement la production de ses modèles à combustion d'ici à 2033. C’est donc tout le réseau de production qu’il faut convertir. Une conversion nécessaire, oui, mais avec des coûts financiers que la marque allemande souhaite mesurés.

« Rentabilité, durabilité, flexibilité et attractivité» sont donc les maîtres mots de l’entreprise. Cette dernière s'appuie sur son réseau de production mondial existant pour développer sa stratégie de production future et ne passera que par la case chantier lorsque cela sera obligatoire. « Nous préférons investir dans nos usines existantes pour qu'elles finissent par être tout aussi efficaces et flexibles que les sites de production nouvellement construits ou les usines de dernières générations », confirme Gerd Walker, membre du conseil d'administration d'Audi pour la production et la logistique. De nouvelles usines ne seront construites que là où des capacités supplémentaires sont nécessaires. Par exemple, Audi et son partenaire FAW construisent actuellement un site à Changchun en Chine, où seront produits des modèles basés sur la plateforme Premium Platform Electric (PPE). La construction devant se terminer fin 2024, il s'agira de la première usine automobile en Chine où seuls des modèles Audi entièrement électriques sortiront des chaînes.

Réduire les coûts liés à la production

En outre, pour que la production future soit rentable, Audi veut réduire de moitié les coûts annuels des usines d'ici à 2033. De ce fait, la marque aux quatre anneaux prévoit de réduire la complexité de ses véhicules lorsqu'elle ne profite pas au client. À cette fin, le développement des véhicules tiendra compte d'un processus de production rationalisé dès la première étape. Le constructeur premium continuera également à numériser la production. Cela permettra de remplacer les PC industriels coûteux, réduisant ainsi les efforts informatiques tels que les déploiements de logiciels et les changements de systèmes d'exploitation. À l'avenir, Audi utilisera également l'assemblage modulaire pour simplifier la production. La planification virtuelle de l'assemblage permet aussi d'économiser des ressources matérielles et rend possible une collaboration entre les différents sites industriels répartis aux quatre coins du monde.

Nous vous recommandons

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Le groupe Honda annonce une importante réorganisation qui vise à faire du développement du véhicule électrique le centre de son business. Il simplifie aussi ses grandes régions mondiales et la France est concernée.Le groupe Honda...

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Nomination

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Plus d'articles