Auto-écoles : le ministre des TPE-PME signe une charte avec le CNPA et Bpifrance

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

Auto-écoles : le ministre des TPE-PME signe une charte avec le CNPA et Bpifrance

Auto-écoles : le ministre des TPE-PME signe une charte avec le CNPA et Bpifrance

Ce jeudi 9 septembre, Alain Griset, ministre des TPE-PME a signé, au siège du CNPA, à Meudon, une charte d’engagements avec le CNPA et Bpifrance pour accompagner les écoles de conduites dans leur transition écologique et numérique.

Dans le cadre de la relance des entreprises suite à la crise sanitaire de la Covid-19, le CNPA souhaite accompagner les 12 000 écoles de conduite françaises qui représentent 40 000 salariés. Un grand pas est fait pour les auto-écoles avec la signature d’une charte. Rappelons que les écoles de conduite avaient plusieurs fois manifesté avant la crise pour appeler à une évolution de leur métier prenant en compte ces nouvelles évolutions.

« Nous avons vécu ensemble une période difficile sur le plan sanitaire, a expliqué Alain Griset, ministre des TPE-PME. Combien de fois n’avons-nous pas entendu qu’elle entraînerait des faillites. Or, l’accompagnement de l’économie par le président de la République a permis de maintenir le tissu économique. Nous avons désormais une reprise économique très forte. Il faut être encore prudent mais la résilience des chefs d’entreprises est un point positif. Cette crise a généré l’accélération des transformations, dont la digitalisation et la numérisation sont des composantes. La filière automobile a été la priorité du gouvernement. »

« Cette charte permettra de les accompagner dans le verdissement de la flotte et de la digitalisation, a rappelé Francis Bartholomé, président du CNPA. Pour les écoles de conduite, c’est un véritable enjeu. Cela doit s’accompagner d’un déploiement massif des bornes de recharge. L’autre sujet important est la numérisation de leur activité, il faut permettre à toutes les écoles de s’engager sur cette voie ». Et d’ajouter : « Cette charte signée avec la Bpifrance traduit l’engagement du gouvernement pour les services de l’automobile ».

Dans les faits, ces engagements réciproques doivent permettre d’accompagner les écoles de conduite dans le renouvellement de leur flotte et d’investir dans des simulateurs de conduite. Parallèlement au soutien de la Bpifrance, les écoles de conduite s’engagent à acquérir des véhicules électriques selon une trajectoire progressive jusqu’en 2025. Avec cette charte, le CNPA concrétise un engagement inédit avec la Bpifrance dans le cadre de France Relance pour accompagner les entreprises dans leur transition écologique et numérique.

Nous vous recommandons

FMMC : TotalEnergies promeut la mobilité électrique

FMMC : TotalEnergies promeut la mobilité électrique

En partenariat avec votre Fleet & Mobility Managers Club, TotalEnergies a organisé un atelier avec des gestionnaires de parc sur la station HPC de dernière génération de Limours-Janvry. L’occasion d’appréhender concrètement...

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

Reportage

Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

Auto1 déploie une nouvelle fonctionnalité pour faciliter les ventes de VO à marchands

Auto1 déploie une nouvelle fonctionnalité pour faciliter les ventes de VO à marchands

Plus d'articles