Autoeco aide à refacturer la gestion des déchets

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

,
Autoeco aide à refacturer la gestion des déchets

Autoeco aide à refacturer la gestion des déchets

Dans le cadre du développement des services attachés à sa plate-forme www.autoeco.com, Autoeco a développé une nouvelle fonctionnalité destinée à faciliter la refacturation de l’élimination des déchets pour les réparateurs et les réseaux automobiles.

La refacturation au client des coûts d’élimination des déchets se révèle un enjeu financier important pour les réparateurs dans la mesure où ces derniers ont une totale liberté quant au choix de facturer ou non. Ainsi, l’opérateur peut :
– choisir de ne pas répercuter les coûts ou de les inclure de façon globale dans les charges d’exploitation sans les individualiser ;
– utiliser une autre méthode de refacturation, dès lors qu’il n’utilise pas de forfait et que le calcul effectué repose sur des charges réelles de l’entreprise.

Concernant la méthode de refacturation basée sur le principe des frais réels, celle-ci doit se faire en gardant à l’esprit les grands principes édictés par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Autoeco recommande de suivre à la lettre ces règles et de bien veiller à respecter les étapes clés :
1. Refacturer le service réellement rendu au client.
2. Répercuter les coûts de façon parfaitement transparente et se baser sur les coûts d’exploitation du site concerné.
3. Informer la clientèle de cette répercussion.
4. Avoir une gestion des déchets conforme à la réglementation en termes de tri, de stockage et de valorisation des déchets dans une filière agréée par les autorités compétentes.

Un outil pour couvrir tous les besoins

Avec cette nouvelle application pour le calcul du taux de refacturation de l’élimination des déchets, Autoeco propose aujourd’hui aux réparateurs et aux marques automobiles un outil complet et indispensable couvrant l’ensemble des besoins liés aux opérations de refacturation :
– la réception et le traitement des données de coûts relatives aux déchets collectés de chaque prestataire ;
– la mise à disposition de l’outil pré-rempli pour chaque réparateur ;
– l’analyse et la validation des données par la société de conseil Calix.

Enfin, et pour parfaire le tout, Autoeco propose en option l’aide en ligne et/ou l’étude sur place.

Nous vous recommandons

Drive to Zero, le premier rassemblement de l’écosystème de la mobilité décarbonée

Drive to Zero, le premier rassemblement de l’écosystème de la mobilité décarbonée

Pour faire face à l’urgence climatique, le législateur réclame la décarbonation de la mobilité à moyen terme. Pour accompagner et faciliter cette mutation sans précèdent, Infopro Digital organisera en avril prochain le premier...

Electrique : DAF Conseil lance le label REPARELEC

Electrique : DAF Conseil lance le label REPARELEC

FFED salue l’aide de la région Île-de-France en faveur du Superéthanol-E85

FFED salue l’aide de la région Île-de-France en faveur du Superéthanol-E85

Activité en hausse chez les mécaniciens comme chez les carrossiers

Etude

Activité en hausse chez les mécaniciens comme chez les carrossiers

Plus d'articles