Automobile : le marché français atteint son plus bas historique en janvier 2022

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

, ,
Automobile : le marché français atteint son plus bas historique en janvier 2022

Le marché automobile français enchaîne les baisses depuis neuf mois.

© Auto Infos

Le marché automobile français des voitures particulières enregistre une nouvelle baisse historique en janvier 2022. Un marché plombé par la crise des semi-conducteurs qui empêche les livraisons de retrouver un rythme normal. Jusqu'à quel point la distribution automobile pourra-t-elle encore encaisser cet arrêt du commerce automobile ? La question se pose en ce début d'année 2022. 

D'après les données mensuelles fournies par la PFA à partir des immatriculations enregistrées et compilées par AAA Data, le marché français des voitures particulières commence l'année par un nouveau record dont le secteur automobile se serait bien passé. Le marché VP enregistre, en effet, une baisse de 18,58% pour un total de 102 901 véhicules immatriculés seulement au cours des 21 jours ouvrés de janvier 2022 contre 20 jours sur la période de référence en janvier 2020. A noter que le marché des véhicules utilitaires (VUL) ne se porte pas mieux avec seulement 28 201 unités immatriculées pour une baisse cumulée de 19,07% par rapport à la période de référence.

Un plus bas historique depuis 20 ans

"Le marché automobile en janvier 2022, huitième mois de baisse à -18,58%", analyse Julien Billon directeur général AAA Data. "La descente vertigineuse du marché neuf se poursuit avec un plus bas historique pour un mois de janvier, au moins depuis ces 20 dernières années, avec moins de 103 000 unités immatriculés en VPN. Le marché occasion cale aussi sous l’effet du poids de la baisse du marché des véhicules de moins de 5 ans".

L'ensemble de la distribution automobile à l'arrêt

Face à cette nouvelle baisse, on peut se demander combien de temps le filière automobile et la distribution vont encore pouvoir encaisser cette pénurie des véhicules commandés mais non livrés. Une crise qui pèse désormais sur le marché du véhicule d'occasion, les stocks des véhicules récents se sont largement vidés depuis quelques mois. Et logiquement, faute de véhicules neufs, ils ne pourront pas se renouveler rapidement non plus.

Une lourde chute pour les marques françaises

Dans le détail de ces immatriculations VP en janvier 2022, il n'y a pas beaucoup de surprise. Le groupe Stellantis affiche une baisse de 18,49% pour une part de marché de 36,27% et un volume de 37 321 unités immatriculées. Les marques du groupe sont à la baisse : Alfa Romeo (-8,86%), Citroën (-13,91%), DS (-9,36%), Fiat (-23,24%), Jeep (-8,50%), Maserati (-80%), Opel (-13,80%) et Peugeot (-21,51%). De son côté, le groupe Renault est en baisse de -23,44% avec ses marques Alpine (+81,13%), Renault (-17,03%) et Dacia (-34,53%).

Les importateurs : des chutes mais quelques progressions

Chez les importateurs, les chutes sont importantes également mais on note que certaines marques comme BMW Group ou encore les coréens Hyundai et Kia s'en tirent mieux que les autres. A noter aussi le rebond de Mitsubishi (+144,57%) qui reste officiellement en Europe.

Le premier importateur Groupe Volkswagen est en baisse de 19,76% avec ses marques Audi (-13,90%), Cupra (+74,63%), Porsche (-35,53%), Seat (-37;57%), Skoda (-30,85%) et Volkswagen (-13,77%). Le groupe BMW limite la casse (-0,85%) grâce à Mini (+33,70%) tandis que BMW (-19,87%) est en forte baisse.

On relève aussi : Lexus (+19,41%), Toyota (-20,55%), Ford (-35,92%), Nissan (-24,07%), Mercedes (-14,36%), Hyundai (+13,25%), Kia (+5,98%), Volvo (-33,68%), Jaguar (-40,98%), Land Rover (-54,92%), Suzuki (-30,91%) et Tesla (-44,19%).

Nous vous recommandons

Renault récolte les fruits de sa stratégie orientée vers les particuliers

Renault récolte les fruits de sa stratégie orientée vers les particuliers

Au bilan du premier semestre 2022 et du mois de juin, la marque profite de sa stratégie orientée vers le retail. Avec un gain de 4,1 points de parts de marché sur ce canal, Renault engrange de bons résultats malgré la crise et voit...

01/07/2022 | groupe RenaultDacia
Francis Bartholomé réélu à la tête de Mobilians

Francis Bartholomé réélu à la tête de Mobilians

Dernières inscriptions à la soirée des Masters Auto Infos du 5 juillet 2022

Dernières inscriptions à la soirée des Masters Auto Infos du 5 juillet 2022

Le marché automobile français s'enfonce dans la crise

Le marché automobile français s'enfonce dans la crise

Plus d'articles