Automobile : quand Mobilians réussit son virage vers les nouvelles mobilités

Automobile : quand Mobilians réussit son virage vers les nouvelles mobilités

Mobilians, c'est le nouveau nom du CNPA depuis le 22 janvier 2022.

© Mobilians

Il y a une semaine, le 26 février 2022, le Conseil National des Professionnels de l’Automobile (CNPA) est officiellement devenu Mobilians. Retour sur un virage parfaitement négocié dans un contexte de profonde mutation de l’ensemble de l’écosystème automobile. 

De l’acronyme au nom générique : un risque calculé

Pour trouver son nouveau nom et faire évoluer son positionnement, le syndicat patronal des services automobiles a fait appel à Carré Noir chez Publicis. Avec la clé cette nouvelle signature : « Les entreprises de la mobilité ». En abandonnant son acronyme pour un nom générique, Mobilians a certes pris un risque mais calculé et nécessaire face à l’ampleur des changements dans l’automobile. L’acronyme, propre à la plupart des organisations syndicales, porte le poids de l’histoire mais il reste rigide et peu enclin à accompagner les évolutions sociétales.

Alors que le principal reproche adressé à juste titre aux deux principaux syndicats de salariés en France, CFDT et CGT : c’est leur déconnexion avec les attentes et les besoins des salariés, le syndicat patronal Mobilians a su, au contraire, se replacer au coeur des profondes mutations qui touchent l’ensemble du secteur automobile. Ce virage réussi vers les nouvelles mobilités permet aujourd’hui à Mobilians d’être à la pointe de l’ensemble de ces changements.

Première pierre à l’édifice avec le Moove Lab

On rappellera que cette première pierre à l’édifice date de 2017 à l’occasion de la création du Moove Lab avec Via ID dans le cadre de Station F. En cinq ans, l’ex-CNPA devenu Mobilians aura permis d’accélérer le lancement de plus de 50 startups de la mobilité automobile.

Cinquième branche professionnelle de France avec un taux de représentativité de 80%, Mobilians est aujourd’hui la principale organisation patronale des services automobiles. Elle se définit par un maillage territorial dense et historique avec 30 délégations régionales pour un total de 2000 professionnels élus et bénévoles et 170 salariés. Mobilians c’est aussi 160 000 entreprises françaises pour 500 000 emplois et 170 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an. C’est aussi 70 000 jeunes en formation par an et 100 000 salariés formés par an à travers notamment l’organisme GNFA.

A la pointe des mutations de l’automobile

Cette transformation permet ainsi à Mobilians d’être au coeur de l’ensemble des transformations de l’écosystème automobile. Un écosystème où les incertitudes et les interrogations sont totales tant au niveau de la filière amont que de l’aval. A elle seule, par exemple, la mutation du business model de la distribution automobile d’une distribution sélective à un contrat d’agent, d’ores et déjà choisi par quelques constructeurs, pose énormément de questions tant chez les constructeurs, eux-mêmes, que dans l’ensemble de la filière aval.

« Depuis 120 ans, les métiers de l’automobile sont notre raison d’être », rappelle Francis Bartholomé président de Mobilians. « Nous portons l’ambition d’être le mouvement des entrepreneurs de toutes les mobilités terrestres, sans rien concéder à nos missions historiques et aux valeurs qui nous animent : sens du service, proximité, esprit d’entreprendre. Cette alliance de talents, c’est la force de Mobilians. »

Zéro carbone et digitalisation : l'écosystème se transforme complètement

Au menu de ces transformations : la réduction des émissions de CO2, tout d’abord, qui impose au niveau européen une neutralité carbone à l’horizon 2035. Soit à peine une décennie pour convertir le moteur thermique en électrique. La digitalisation ensuite tant au niveau du parcours client que des habitudes de consommation de l’automobiliste. A partir de cette mutation unique dans l’histoire de l’automobile, les conséquences sont importantes à plusieurs niveaux : les infrastructures de recharge, la connectivité, les choix de mobilité, le business model de la distribution et du commerce automobile, l’après-vente automobile, le comportement du consommateur, etc. La liste de ces mutations est beaucoup trop longue. Pour répondre à toutes ces mutations de la mobilité, Mobilians se place ainsi au coeur de la vague de ces changements, ce qui lui permettra d’accompagner les professionnels voire de faciliter ces changements en les anticipant.

Une évolution stratégique qui fera date et résumée ainsi par Xavier Horent, son délégué général : « Aujourd’hui, le CNPA se transforme et devient Mobilians. Nos instances ont décidé un changement décisif de ligne. C’est Mobilians. Nous sommes l’alliance des entreprises de la mobilité, pour parler d’une voix forte et juste, pour agir de manière proactive et fidèle à une raison d’être réaffirmée. L’objectif : servir l’avenir, avec réalisme, avec humanisme, en nous inscrivant dans une trajectoire durable. ».

Nous vous recommandons

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement annonce le lancement de « Rebond Industriel ». Ce dispositif a pour but d'accompagner les territoires concernés par les transformations de la filière automobile.Le ministre de l'Économie des finances de la souveraineté...

Auto Infos vous souhaite de bonnes vacances !

Auto Infos vous souhaite de bonnes vacances !

Jean Lain Mobilités s’empare des mobilités urbaines

Reportage

Jean Lain Mobilités s’empare des mobilités urbaines

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

Plus d'articles