Autopartage : Zity by Mobilize s’ouvre aux Lyonnais

Yelen BONHOMME-ALLARD
Autopartage : Zity by Mobilize s’ouvre aux Lyonnais

Après Madrid et Paris, le service d'autopartage Zity by Mobilize arrive à Lyon.

Proposé à Madrid et Paris, Zity revendique plus de 500 000 utilisateurs et une flotte globale de 1 300 véhicules 100 % électriques (800 à Madrid et 500 à Paris). 125 autres sont désormais disponibles à la location dans les rues de Lyon.

Jamais deux sans trois. Le service d’autopartage 100 % électrique de Mobilize, marque du groupe Renault dédiée à la mobilité, poursuit son développement européen et national en intégrant une nouvelle zone à son périmètre d’exercice. Après Madrid en 2018 et Paris en 2020, Mobilize n’a pas choisi une autre capitale, mais bien la métropole lyonnaise (69) (comprenant également Villeurbanne) comme nouveau terrain de jeu. Le choix de cette ville a été motivé par son désir de développer « des solutions de mobilité accessibles à tous, respectueuses de l’environnement et favorables au dynamisme économique ». Si une flotte de 125 Dacia Spring est d’ores et déjà présente en libre-service 24h/24 et 7j/7, Mobilize n’exclut pas de l’étoffer en fonction de la demande des utilisateurs.

À l’instar des deux autres villes, le procédé se veut digital. L’application disponible sur smartphone, gratuite et sans abonnement, permet de localiser un véhicule stationné à proximité des usagers, et de le déverrouiller. Le tarif à la minute comprend la location, le stationnement à l’intérieur de la zone, l’assurance, la recharge et l’entretien des voitures. L’offre de lancement est de 28 centimes la minute (contre 29 centimes en temps normal à Paris).

Par ailleurs, suite à son arrivée à Lyon, Zity by Mobilize investit dans l'économie locale en créant une vingtaine d'emplois, directement ou par le biais de ses partenaires.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

Plus d'articles