Avatacar vise les 450 affiliés d'ici à 2025

Victoire de Faultrier-Travers

Sujets relatifs :

,
Avatacar vise les 450 affiliés d'ici à 2025

Magali et Cédric Massa sont les visages de la cinquième génération de l'entreprise familiale.

© Avatacar

Aujourd'hui dirigé par Cédric et Magali Massa (frères et sœurs), le groupe familial est, à l'origine, spécialisé dans l'entretien auto et la distribution de pneumatiques, puis a pris le virage du digital pour proposer le concept d'un réseau moderne répondant aux besoins des automobilistes. À l’occasion de sa première convention, le réseau est revenu sur son histoire et a partagé ses nombreuses ambitions pour les prochaines années.

Du négoce de pneus, l’entreprise familiale est aujourd’hui à la tête d’un réseau d’ateliers et d'un entrepôt national situé à Beaune, et de plusieurs autres en région. Avatacar fonde tous ses efforts sur la digitalisation des ateliers pour leur permettre d’être performants et inventifs, et ainsi proposer une nouvelle vision de la maintenance de la mobilité. Le fils, Cédric Massa, rejoint l’entreprise familiale en 2012 avec un plan pour déployer un nouveau concept : Avatacar, à l’époque jeune start-up du digital spécialisée dans la vente d’accessoires automobiles. Il en prend la direction en 2014, rapidement suivi par sa sœur Magali Massa. Avatacar.com propose alors une nouvelle expérience de l’entretien et de l’équipement automobile. Après 4 ans d'existence en tant que réseau, Avatacar a réuni pour la première fois ses adhérents lors d'une convention qui s'est déroulée les 17 et 18 septembre à Beaune. Celle-ci a débuté avec la prise de parole de Sylvain Massa, père de Cédric et Magali Massa. En guise d'introduction, le président a insisté sur la révolution qu'est en train de (et va) traverser l'automobile, « c'est presque un tsunami », affirme-t-il. Le contexte posé, le challenge pour le réseau est clair pour Sylvain Massa : devenir le leader incontesté de la réparation/entretien automobile. Comment ? En persuadant les garagistes qu’ils ont fait le bon choix en s’affiliant à Avatacar et en appuyant sur la confiance qui permettra de construire l’avenir ensemble.

Dans le réseau Avatacar, chaque garagiste est propriétaire de son propre atelier, et conserve sa proximité avec ses clients, tout en proposant la même expérience chez chaque affilié. À cela, s’ajoute, un panel de services digitaux comme la première application garage : Avatacar Pro, « un site internet pour avoir mon garage dans ma poche », à l’instar d’un Doctolib, indique Magali Massa. L'application, vouée à évoluer, permet aux garagistes de gérer leurs rendez-vous, la réception et la restitution des véhicules, ainsi que leurs factures. Parallèlement, Avatacar va lancer dans les prochaines semaines une garantie nationale pour les opérations et les pièces, et réfléchit au développement de nouveaux outils et services dans les années à venir.

De 270 à 450 affiliés en 3 ans

Par ailleurs, à l’occasion de cette première convention d’Avatacar, Olivier Cavagna, directeur du réseau, a dévoilé une feuille de route bien chargée. À sa naissance en 2018, le réseau comptait quelques garages, mais se structure rapidement pour afficher 83 nouveaux affiliés. En 2020, Avatacar franchit le cap des 150 adhérents et, malgré la crise sanitaire, poursuit son développement régulier avec 62 nouveaux affiliés (soit 215). Depuis le début de l’année, déjà plus de 55 ateliers ont rejoint le réseau, qui compte 275 adhérents en septembre. L’objectif est aujourd’hui de mailler quelque 200 nouvelles villes de taille moyenne (20 000 habitants) et d’atteindre les 450 affiliés en 2025. « Il faut qu’à chaque coin de rue l’automobiliste trouve une réponse pour la réparation ou la maintenance quel que soit son véhicule », précise Sylvain Massa. Pour ce faire Olivier Cavagna va renforcer ses équipes et passer de nouveaux accords-cadres afin de booster la visibilité des ateliers. Côté visibilité justement, Cédric et Magali Massa annoncent le lancement d’une campagne audiovisuelle, via des spots sur TF1, M6 ou encore Vinci Autoroutes, qui devraient toucher une audience potentielle de 41 millions de personnes. La campagne publicitaire, qui se poursuivra sur l'année 2023, vient compléter les fiches Google My Business propres à chaque adhérent et à la présence sur les différents réseaux sociaux, comme LinkedIn, Facebook, ou encore YouTube.

[Article complet à lire dans le magazine Décision Atelier n°174]

Nous vous recommandons

Jantes Alu Services, première franchise spécialiste des jantes

Jantes Alu Services, première franchise spécialiste des jantes

Première enseigne spécialisée dans la rénovation des jantes en aluminium, Jantes Alu Services souhaite, portée par son rapide succès, poursuivre son développement sous le format de franchise.Plus légères et esthétiques, les jantes...

05/10/2022 | CarrosserieRéseaux
Une activité soutenue pour les assisteurs cet été

Une activité soutenue pour les assisteurs cet été

Julien Laronze, nouveau directeur commercial et marketing aftermarket de NGK France

Nomination

Julien Laronze, nouveau directeur commercial et marketing aftermarket de NGK France

Sport System, Technifap et Dynatech Formation se réorganisent

Sport System, Technifap et Dynatech Formation se réorganisent

Plus d'articles