Avec l'Arkana, Renault se lance dans l'aventure du SUV coupé

Antonin Moriscot

Sujets relatifs :

, ,
Avec l'Arkana, Renault se lance dans l'aventure du SUV coupé

Avec l'Arkana, Renault se lance dans l'aventure du SUV coupé

Renault vient de présenter la version européenne de l’Arkana, un inédit SUV coupé. Venant s’intercaler dans la gamme entre le Captur et le Kadjar, il peut recevoir des motorisations électrifiées. Sa commercialisation est prévue pour début 2021.

Renault a toujours été en avance sur son temps. Avec plus ou moins de succès. Si la gamme du constructeur français va se rationaliser dans les prochains mois avec l’arrêt annoncé des Scénic, Espace et Talisman, l’ex-Régie entend cependant mener à leur terme certains projets lancés de longue date. Soit bien avant de traverser sa crise de gouvernance et la crise sanitaire actuelle née de la pandémie de Covid-19. La version européenne de l’Arkana, premier SUV coupé dans l’histoire du Losange et dans la gamme d’un constructeur généraliste, fait partie de ceux-ci.

Un SUV mondial

Présenté en août 2018 en marge du Salon de Moscou, le concept Arkana a en réalité donné naissance à deux véhicules… d’aspect similaire mais de conceptions différentes. Celui lancé sur le marché russe repose en effet sur la plateforme technique de la deuxième génération de Duster, tandis que le modèle européen – comme sa copie coréenne, le Samsung Motors XM3, produit sur les mêmes chaînes de l’usine de Busan – s’appuie sur la plateforme CMF-B de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Celle sur laquelle se basent les dernières générations de la Renault Clio et du Renault Captur.

L’intérieur des deux versions de l’Arkana, conçues donc pour des marchés spécifiques, diffère également. Le modèle destiné à la Russie et à d’autres marchés émergents reprend l’habitacle du Duster modernisé, tandis que les versions européennes et coréennes empruntent leur mobilier là encore aux Clio et Captur. Ainsi, les conducteurs bénéficieront, selon les versions, d’un tableau de bord numérique de 4,2 pouces, 7 pouces ou 10,2 pouces et d’un ensemble multimédia avec écran tactile de 7 ou 9,3 pouces.

À noter qu’avec ses dimensions généreuses : 4,57 m de long, 1,82 m de large et 1,57 m de haut (pour 438 à 513 litres de coffre), ce SUV coupé se positionne non pas comme un modèle citadin, mais comme un véhicule appartenant au rang des compactes. Au même titre que les Mégane, Scénic et Kadjar.

Un style particulier

Côté style, le dernier-né de la gamme Renault entend « bouleverser les codes traditionnels du marché des SUV » comme l’a fait, bien avant lui chez les constructeurs premium, le BMW X6.

« Avec sa garde au sol marquée, sa ceinture de caisse haute et athlétique et ses épaules généreuses, il s’inscrit parfaitement dans l’univers des SUV. [...] La ligne plongeante du toit et la surface vitrée qui forme une courbe dynamique et élancée jusqu’à la lunette arrière renforcent son côté dynamique », développe Renault dans un communiqué.

Les feux avant à LED reprennent la signature maison en forme de C, tandis qu’à l’arrière les optiques semblent être reprises de la Mégane, avec un bandeau lumineux reliant horizontalement les deux blocs.

Mécaniques électrifiées

L’Arkana sera proposé avec des jantes de 17 et 18 pouces selon les versions et un nuancier composé de sept coloris (blanc nacré ou mat, gris, noir, bleu, orange et rouge). Le catalogue sera agrémenté d’une déclinaison R.S. Line, d’allure plus sportive, avec bas de caisse accueillant une lame typée F1.

Surprise sous le capot, le Renault Arkana réservé au marché européen entend être un SUV coupé « propre ». Ainsi, en plus du traditionnel bloc essence TCe 140 chevaux, le véhicule reçoit le TCe 160 chevaux doté d’une micro-hybridation 12 volts et le bloc E-Tech Hybrid (essence-électricité) de 140 chevaux, déjà présent sous le capot de la Clio.

La commercialisation du véhicule est prévue au cours du premier trimestre 2021 à des tarifs encore inconnus.

Nous vous recommandons

L’ECG réclame des garanties de volume aux constructeurs automobiles

L’ECG réclame des garanties de volume aux constructeurs automobiles

L’Association européenne de la logistique des véhicules, qui réunit les acteurs du transport des véhicules finis, demande des garanties aux constructeurs pour ne pas sombrer à cause de la baisse des flux liés à la baisse de la...

08/12/2021 | FleetTransport PL
Stellantis : Peugeot sera une marque 100 % électrique en 2030

Stellantis : Peugeot sera une marque 100 % électrique en 2030

AICE : découvrez le palmarès 2021 du parcours client automobile

AICE : découvrez le palmarès 2021 du parcours client automobile

Stellantis entame sa mue vers la fourniture de services à distance

Stellantis entame sa mue vers la fourniture de services à distance

Plus d'articles