Avec l'arrivée du Volkswagen ID. Buzz Cargo, le marché des VUL électriques ne cesse de s'étoffer

Antonin Moriscot
Avec l'arrivée du Volkswagen ID. Buzz Cargo, le marché des VUL électriques ne cesse de s'étoffer

© Volkswagen AG

Avec la généralisation prochaine des ZFE-m, les centres-villes vont progressivement se fermer aux véhicules thermiques. Y compris aux véhicules utilitaires légers pourtant largement utilisés par les professionnels. Pour continuer à assurer leurs activités, les entreprises peuvent se tourner vers des VUL électriques. Si l'offre était encore embryonnaire voilà quelques années, celle-ci s'est depuis largement étoffée. Quelles sont déjà les forces en présence ? Petite étude de marché. 

Volkswagen l'avait promis et l'a fait. Le constructeur allemand a donné un descendant 100 % électrique à son célèbre Combi en la personne de l'ID. Buzz dévoilé en première mondiale à Paris et Hambourg (Allemagne) le mercredi 9 mars 2022. Disponible en version VP mais aussi VU sous le patronyme d'ID. Buzz Cargo, ce véhicule vient s'ajouter à la – longue – liste des utilitaires branchés.

Jadis quasi-exclusivement commercialisés en diesel, les fourgonnettes, fourgons moyens ou grands fourgons en pincent désormais pour la fée électricité. Une transition énergétique qui n'est nettement accélérée ces derniers mois avec l'arrivée sur le marché de plusieurs nouveautés.

Du côté des fourgonnettes 

La voie de l'électrification des véhicules utilitaires légers a été tracée par le constructeur français Renault avec son Kangoo Z.E. dès 2010, largement adoptée par La Poste et EDF/Enedis. Un véhicule qui va céder sa place dans quelques mois à une nouvelle génération désormais appelée Renault Kangoo Van E-Tech Electric dont l'autonomie avancée serait de 300 kilomètres.

Du côté de Stellantis, l'offre est constituée des Citroën ë-Berlingo, Peugeot e-Partner et Opel Combo-e. Basés sur la même plateforme et embarquant le même groupe motopropulseur et la même batterie, ces véhicules sont aussi déclinés sous le logo Toyota en Proace City Electric.

Enfin, le segment des fourgonnettes électriques devrait prochainement accueillir dans ses rangs deux cousins du Renault Kangoo Van E-Tech Electric : les Mercedes-Benz Vans eCitan et Nissan Townstar EV.

Chez les fourgons moyens 

Dans la classe des fourgons compacts, l'offre est largement représentée par les véhicules Stellantis. Sur la même plateforme et avec là encore la même fiche technique sont produits les Citroën ë-Jumpy, Peugeot e-Expert, Opel Vivaro-e, le récent Fiat e-Scudo et leur cousin japonais Toyota Proace Electric. 

Le segment est complété chez Mercedes-Benz Vans par l'eVito et bien sûr, le nouveau Volkswagen ID. Buzz Cargo. À noter que la firme de Wolfsburg a proposé – très confidentiellement – une version électrifiée de son Transporter dont la transformation était assurée par le préparateur ABT.

Les grands fourgons aussi

Offrant des capacités d'emport nettement supérieures à la catégorie précédente, les Ford E-Transit, Man e-TGE, Volkswagen e-Crafter, Mercedes-Benz eSprinter affrontent les Français Renault Master Z.E. et les clones Stellantis : Citroën ë-Jumper, Peugeot e-Boxer, Opel Movano-e. Fiat Professional propose également de son côté l'E-Ducato. 

Nous vous recommandons

Economie : 59 % des Français ont vu leur budget automobile augmenter

Etude

Economie : 59 % des Français ont vu leur budget automobile augmenter

Le contexte économique inflationniste a de lourdes conséquences financières sur les dépenses des Français, notamment en matière de transport. Près de 6 automobilistes sur 10 ont ainsi vu leurs frais s’envoler, une situation forçant...

18/05/2022 | AssuranceEconomie
En Europe, les motorisations diesel ne représentent plus que 17 % des ventes de véhicules neufs

En Europe, les motorisations diesel ne représentent plus que 17 % des ventes de véhicules neufs

Les ventes d’électriques régressent entre mars et avril 2022

Les ventes d’électriques régressent entre mars et avril 2022

Mobilité et incivilité : 8 Français sur 10 l’ont déjà expérimentée

Etude

Mobilité et incivilité : 8 Français sur 10 l’ont déjà expérimentée

Plus d'articles