Avec le nouveau SUV CX-60, Mazda tient son premier hybride rechargeable

Avec le nouveau SUV CX-60, Mazda tient son premier hybride rechargeable

Avec le CX-60, Mazda fait son entrée dans le club de l'hybride rechargeable.

© Mazda

Le SUV CX-60 est un modèle important et stratégique. Présenté en Europe en mai 2022, ce nouveau modèle, proche des standards du premium, permet à Mazda de présenter son premier véhicule hybride rechargeable. Une motorisation incontournable aujourd'hui si l'on veut réussir la transition du thermique vers l'électrique en Europe. A cette occasion, le constructeur inaugure également une nouvelle plate-forme en propulsion arrière ou intégrale. 

Présenté pour la première fois sur les routes du Portugal par Mazda Europe ce mois-ci, le nouveau CX-60 est actuellement en production au Japon et si tout va bien, ce qui est loin d'être assuré avec la crise actuelle des semi-conducteurs, il devrait être commercialisé en France à partir de la fin de l'été 2022. Conçu dans la plus pure tradition japonaise, le nouveau porte-étendard de Mazda serait "le modèle le plus important lancé par la marque depuis plus d'une décennie", dit-on chez le constructeur.

Le modèle le plus important depuis une décennie

Et d'ajouter : "Il se veut la synthèse de tout ce qui a fait l’ADN du constructeur au cours des cent dernières années : un design extérieur et intérieur d’exception, une finition exemplaire héritée des maîtres-artisans japonais, des technologies centrées sur l’humain à la pointe de l’innovation et des groupes propulseurs des plus performants". Les dernières évolutions du style Kodo - résidant dans l’association du concept japonais Ma, qui exprime la quiétude et l’élégante sobriété des espaces vides, à l’architecture étonnamment robuste de ce SUV à moteur en position avant et transmission aux roues arrière.

Nouvelle transmission automatique à huit rapports

Le Mazda CX-60 PHEV sera le tout premier modèle hybride rechargeable lancé par la marque en Europe. Il bénéficiera d’un groupe propulseur associant le moteur 2.5L Skyactiv-G, un bloc essence quatre cylindres à injection directe, un moteur électrique de 100 kW, une nouvelle transmission automatique à huit rapports et une batterie à haute capacité de 355 V et de 17,8 kWh.

63 kilomètres d'autonomie en mode tout électrique

Ce groupe propulseur délivrera une puissance combinée de 327 ch/241 kW pour un couple généreux de 500 Nm, faisant ainsi de ce SUV le modèle de route le plus puissant de l’histoire de la marque. Le CX-60 PHEV affiche des performances tout à fait impressionnantes puisqu’il est capable d’abattre le 0 à 100 km/h en seulement 5,8 secondes. Sa consommation WLTP en cycle mixte n’excède pas 1,5 l/100 km pour un niveau d'émissions de CO2 de 33g/km. Le Mazda CX-60 e-Skyactiv PHEV revendique une autonomie de 63 km en mode tout électrique à une vitesse inférieure ou égale à 100 km/h.

Une tenue de route proche du premium

Le fait d'avoir positionné sa batterie haute tension le plus bas possible - au cœur de la structure de caisse - entre les essieux avant et arrière, a permis de conférer un centre de gravité particulièrement bas au Mazda CX-60 PHEV. Cette configuration, associée à une transmission intégrale permanente avec transfert du couple entre les essieux assuré par l’arbre de transmission, garantit au véhicule des caractéristiques de tenue de route exemplaires, dignes des meilleurs modèles du segment premium.

Tous les ADAS embarqués dans ce nouveau SUV

Le nouveau Mazda CX-60 PHEV bénéficie de toute la gamme des technologies de sécurité et d'aide à la conduite i-Activsense de Mazda. Le Mazda CX-60 est équipé de plusieurs nouveaux systèmes de sécurité active : See-Through View - une caméra 360o de nouvelle génération qui améliore la visibilité en conduite à faible vitesse ; système de prévention des collisions aux intersections ; aide au freinage intelligent (arrière) avec détection des piétons ; système de maintien de trajectoire avancé ; régulateur de vitesse adaptatif (i-ACC) ; et système de surveillance des angles morts (BSM) avec alerte de sortie de véhicule.

Neutralité carbone en 2050

Avec le lancement du CX-60 PHEV, Mazda franchit un pas important sur la voie de la neutralité carbone qu’il ambitionne d’atteindre à l’horizon 2050. Dans les années à venir, Mazda continuera d'étendre l’électrification de sa gamme à toute une série de nouveaux produits. Et en 2023, la marque lancera un nouveau modèle, d'un gabarit supérieur à celui du CX-60, qui disposera de trois rangées de sièges.

Lancement en septembre 2022 en France

Au total, Mazda prévoit de lancer dans les trois prochaines années cinq nouveaux modèles électrifiés reposant sur son architecture multisolutions. Après 2025, le constructeur lancera sa toute nouvelle plateforme évolutive pour véhicules électriques Skyactiv EV - une technologie exclusive qui lui permettra de produire efficacement des véhicules électriques de tout gabarit en utilisant une seule et même architecture.

En France, le nouveau Mazda CX-60 sera commercialisé au mois de septembre 2022 à travers 4 univers de finition : Prime-Line, Exclusive-Line, Homura et Takumi dont les prix s’échelonneront entre 52 000 € et 70 000€ TTC. La marque ambitionne d'en commercialiser 1500 unités en année pleine.

Nous vous recommandons

Distribution automobile : chiffre d'affaires en hausse de 3,4 % au premier trimestre 2022 pour le groupe Parot

Distribution automobile : chiffre d'affaires en hausse de 3,4 % au premier trimestre 2022 pour le groupe Parot

Le groupe Parot continue d'engranger de bons résultats. Son chiffre d'affaires s'est établi à 91 millions d'euros au premier trimestre 2022, soit une hausse de 3,4 % par rapport à la même période en 2021.Le chiffre d’affaires du...

18/05/2022 | ConcessionFord
(Vidéo) Double distribution, double prix et plateformes hybrides : décryptage du nouveau règlement d'exemption européen par le Cecra

(Vidéo) Double distribution, double prix et plateformes hybrides : décryptage du nouveau règlement d'exemption européen par le Cecra

Données des objets connectés (Data-Act) : le Conseil de l'Europe approuve la nouvelle loi sur les données

Données des objets connectés (Data-Act) : le Conseil de l'Europe approuve la nouvelle loi sur les données

(Vidéo) « Dans un contrat d'agence, le distributeur n'assume pas les investissements et les risques », confirme Bernard Lycke (Cecra)

(Vidéo) « Dans un contrat d'agence, le distributeur n'assume pas les investissements et les risques », confirme Bernard Lycke (Cecra)

Plus d'articles