Avec Oli, Citroën imagine un futur électrique « plus sage »

Leslie Auzèmery
Avec Oli, Citroën imagine un futur électrique « plus sage »

© Citroën

Quelques jours après avoir présenté sa nouvelle identité de marque, le constructeur français étonne par la présentation d'un nouveau concept-car qui prend le contre-pied de la tendance actuelle de l’industrie qui conduit à construire des véhicules électriques lourds, complexes et coûteux. 

Présenté ce jeudi 29 septembre, le petit SUV électrique oli – lire aussi « All-ë » pour « électrique pour tous », illustre la feuille de route de Citroën pour les années à venir. Ce manifeste, qu'on peut facilement qualifier d'audacieux, fourmille d'idées intelligentes mais surtout pragmatiques pour aboutir à la réduction du poids et de la complexité des futurs véhicules de la marque. Si le modèle, tel que présenté, à aucune chance d'être produit en série, un grand nombre des idées et innovations qu'il présente, devraient en revanche se retrouver dans les prochaines nouveautés du constructeur tricolore.

« Loin d’un palace sur roues, pesant 2 500 kg, rempli d’écrans et de gadgets, oli démontre qu'avec un nombre adapté de fonctionnalités, l'utilisation inventive de matériaux responsables et un processus de production durable, il est possible de répondre au besoin d'une mobilité à la fois sans émission et peu coûteuse », explique les concepteurs. En d'autres termes, pour résoudre le conflit entre la nécessité de protéger la planète et la promesse future d'une mobilité durable et électrifiée, la marque aux chevrons ne voit qu'une seule solution : « Nous devons inverser les tendances en proposant des véhicules plus légers, moins coûteux, et imaginer des solutions innovantes pour les remettre à niveau et les revendre à plusieurs clients successifs. Sinon, les familles n’auront plus de liberté de mobilité lorsque les véhicules électriques deviendront la seule option à leur disposition. Citroën oli est la preuve que l’on peut s’attaquer à ces nouvelles contraintes en proposant une solution crédible et optimiste. »

Responsable et pratique avant tout

Vous l'aurez donc compris, Citroën veut se débarrasser du superflu. Et cela commence sous le capot, en mettant fin au cercle vicieux « grande autonomie/grosse batterie ». Ainsi, le groupe motopropulseur entièrement électrique de l'oli n'embarque qu'une batterie de 40 kWh – contre 50 kWh sur la ë-C4 – pour une autonomie cible de 400 km. En limitant la vitesse de pointe à 110 km/h pour maximiser l'efficacité, la consommation ne devrait pas dépasser 10 kWh/100 km. Des performances qui sont rendues possibles par un allègement drastique du véhicule. Car bien qu'il paraisse imposant, le concept-car ne dépasse pas les 1 000 kg, un poids cible qui le rend bien plus léger que la plupart des SUV compacts comparables.

Et pour atteindre ce résultat, Citroën a misé sur le design. Par exemple, le pare-brise est vertical car c’est la manière d’avoir la plus courte distance entre le haut et le bas et donc d’utiliser la plus petite quantité de verre possible. « Au-delà de la réduction du poids et de la complexité, plus le pare-brise est petit, moins il est coûteux à produire ou à remplacer, et plus il réduit l'exposition des occupants au soleil et donc le besoin de climatisation. Cela permettra de réduire la consommation de la batterie de 17 % », avance Citroën. Autre exemple : son capot, son toit et sa benne de coffre plats ont été créés en collaboration avec BASF et fabriqués à partir de carton ondulé recyclé formant une structure sandwich en nid d'abeille entre des panneaux de renfort en fibre de verre. « Ils sont enduits de résine polyuréthane Elastoflex recouverte d'une couche protectrice d'Elastocoat résistante et texturée, souvent utilisée pour les parkings ou les rampes de chargement », afin de pouvoir ouvrir le champ des possibles aux propriétaires pour profiter, tant de leur travail que de leurs loisirs. En d'autres termes, le toit du véhicule peut facilement se transformer en échelle ou encore plateforme pour monter une tente. Aussi, le prototype est équipé du dispositif intelligent « Vehicle to Grid (V2G) », pour pouvoir stocker l'énergie excédentaire produite par des panneaux solaires et la redistribuer aux fournisseurs d'énergie, mais aussi aider à résoudre des problèmes d'alimentation en cas de pic de demande ou de panne sur le réseau.

Aussi, parmi les autres points importants à relever, nous retiendrons le minimalisme de l'habitacle poussé à son paroxysme. Très coloré, il met fin à la course aux écrans toujours plus grands. Ici, pas de dalle tactile géante, mais un simple logement pour smartphone dont les informations sont ensuite projetées face au conducteur. Enfin, les jantes sont désormais hybrides, mêlant acier et aluminium, et chaussées de pneus Goodyear Eagle Go.

« L'industrie automobile n'échappe pas aux révolutions que connaissent tous les autres secteurs, au moment où nous faisons face aux problèmes créés par cette abondance de consommation. Citroën prouve par les actes qu'il existe des moyens non conventionnels de changer les choses, ni ennuyeux ni punitifs. Grâce à ses idées astucieuses et ses messages de pureté et d’intégrité, Citroën oli montre comment repenser la mobilité des familles dans le futur. Il incarne notre mission de mobilité : responsable, efficace et abordable pour votre vie quotidienne, mais aussi ambitieuse, désirable et joyeuse. C'est la feuille de route pour développer le véhicule nécessaire à votre famille pour les dix prochaines années », conclut Vincent Cobée, P-DG de Citroën.

Nous vous recommandons

Les Opel Astra et Astra Sports Tourer carburent aussi à l'électricité

Les Opel Astra et Astra Sports Tourer carburent aussi à l'électricité

Après les versions thermiques puis hybrides rechargeables, Opel présente les Astra Electric et Astra Sports Tourer Electric. Un duo qui va prochainement venir grossir les rangs du segment des compactes zéro émission.Cela était...

Jeep ouvre les commandes de l'Avenger, son premier véhicule 100 % électrique

Jeep ouvre les commandes de l'Avenger, son premier véhicule 100 % électrique

Renault ouvre les commandes du nouveau Kangoo E-Tech electric

Renault ouvre les commandes du nouveau Kangoo E-Tech electric

Des véhicules utilitaires en pleine (r)évolution

Enquête

Des véhicules utilitaires en pleine (r)évolution

Plus d'articles