Avec son nouveau Duster, Dacia lance Up&Go

Frédéric MARTY

Sujets relatifs :

, ,
Avec son nouveau Duster, Dacia lance Up&Go

Avec son nouveau Duster, Dacia lance Up&Go

Le constructeur remet à jour son Duster et inaugure, par la même occasion, une nouvelle offre baptisée Up&Go. Celle-ci permet au client de recevoir son véhicule plus rapidement.

Dacia rafraîchit son Duster et lance une nouvelle offre baptisée Up&Go. Basée sur la finition Prestige, version la plus vendue du SUV, elle offre la carte d’accès main libre, soit un avantage client de 250 euros, ainsi qu’une livraison plus rapide du véhicule. Cette offre a été conçue en partenariat avec le réseau et pourrait s’élargir à toute la gamme Dacia si elle fonctionne sur Duster. « Up&Go est un dispositif malin, qui correspond bien à l’esprit Dacia », explique Sylvain Coursimault, directeur marketing de Dacia France. « Dès le lancement de ce nouveau Duster, près de 2 500 véhicules seront disponibles dans le réseau, dont la moitié en offre Up&Go. Chaque mois, nous réapprovisionnerons de manière conséquente le stock en accord avec nos distributeurs pour assurer la livraison accélérée de ces voitures », souligne Sylvain Coursimault.

Livraison accélérée

En optant pour Up&Go, l’acquéreur devra seulement choisir la couleur et opter entre le moteur ECO-G 100 et le diesel dCi 115. L’offre sera disponible à 18 400 euros pour le premier et à 21 100 euros pour le second. Ces tarifs représentent un surplus respectif de 300 et 500 euros par rapport aux prix normal, sans compter l’avantage client de 250 euros apporté par l’équipement supplémentaire. « Up&Go sera disponible dans le cadre d’un achat comme dans le cadre de notre offre de LOA », précise le directeur marketing. Une offre qui sera encore plus intéressante dans ce dernier cas, avec un lissage du surcoût moins perceptible et une valeur résiduelle légèrement plus élevée, notamment sur la version à bicarburation essence/GPL.

La marque souhaiterait atteindre un tiers des ventes globales de ce nouveau Duster en Up&Go. Si c’est le cas, cette offre devrait s’étendre à toute la gamme Dacia en cours d’année prochaine. En attendant, le constructeur reste prudent sur les délais de livraisons raccourcis. « Si l’offre fonctionne auprès des clients, nous devrions être capables de gagner plusieurs semaines sur la livraison », affirme Sylvain Coursimault.

Évolution en douceur

Le succès commercial du Duster ne se dément pas depuis son lancement en 2010. Avec plus de 1 928 000 exemplaires vendus dans le monde sous la marque Dacia, dont 450 000 en France, le Duster est l’un des deux produits phares de la marque avec Sandero. Pas question donc de révolutionner un modèle qui plait aux clients depuis sa présentation. Un changement radical serait un risque commercial et représenterait un coût important, qui ne cadre pas avec la stratégie de Dacia. Le SUV évolue donc surtout à l’avant, afin de gagner quelques grammes de CO2.

La gamme change davantage, avec la disparition du premier niveau Access, qui ne rencontrait pas le succès. En effet, les clients particuliers, qui constituent l’immense majorité des acquéreurs du modèle, optent à 80 % pour le haut de gamme Prestige. Seules les finitions Essentiel, Confort et Prestige figurent au catalogue. Le prix d’attaque débute donc à 14 490 euros pour le Duster ECO-G 100 4x2 Essentiel et se termine à 22 900 euros pour le Duster dCi 115 4x4 Prestige. La motorisation à bicarburation évolue avec l’adjonction d’un réservoir de GPL de 50 litres, ce qui offre au SUV une autonomie supérieure à 1 200 kilomètres.

Une autre nouveauté n’en est pas vraiment une puisqu’il s’agit du retour de la boîte à double embrayage EDC, disponible avec le moteur TCE 150 en finition Confort (21 150 euros) et Prestige (22 400 euros). « C’était un équipement très demandé par les clients », signale Sylvain Coursimault. Ce nouveau Duster profite également d’un accoudoir central, d’un nouvel écran de 8 pouces avec deux systèmes multimédia au choix et d’une nouvelle monte pneumatique de qualité sur toutes les versions. Les versions à deux roues motrices reçoivent des gommes à faible résistance au roulement (Continental sur nos modèles d’essai) et les versions 4x4 sont équipées de pneus toutes saisons (3PMSF), offrant un grip supérieur à des enveloppes été. Une offre globale qui devrait assurer le succès de cette nouvelle génération.

Nous vous recommandons

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Alors que le constructeur tricolore vient de publier ses résultats financiers pour le troisième trimestre, enregistrant un chiffre d’affaires en repli de 13,4 %, Renault Group évalue sa perte de production automobile liée au manque de...

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Saint-Gobain s’occupera des vitrages de la Machina d’Hopium

Saint-Gobain s’occupera des vitrages de la Machina d’Hopium

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Plus d'articles