Avis Budget a réussi à limiter les dégâts en 2020

Alexandre Guillet
Avis Budget a réussi à limiter les dégâts en 2020

Avis Budget a réussi à limiter les dégâts en 2020

Si 2020 restera une annus horribilis pour les grands loueurs de courte durée, le groupe Avis Budget a réussi à sauver les meubles sur l’exercice, grâce à un plan d’économies drastique qui lui permet de limiter ses pertes nettes à 684 millions de dollars.

Sur un marché sinistré par la crise du Covid, le groupe Avis Budget a sans surprise publié des résultats annuels 2020 dans le rouge : un chiffre d’affaires en repli de 41 %, à 5,4 milliards de dollars, des pertes nettes de 684 millions de dollars, et un Ebitda ajusté négatif de 175 millions de dollars. La direction du groupe estime que ces résultats étaient inévitables dans la mesure où les activités dans les aéroports et les gares sont fortement ralenties.

Hautes performances sur la revente des véhicules

Cependant, le groupe a plusieurs motifs de satisfaction. Ainsi, ses liquidités nettes s’établissent à 1,3 milliard de dollars, notamment grâce à une bonne gestion des actifs sur les programmes de véhicules. « Sur l’année, nous avons réussi à revendre de manière profitable 250 000 véhicules, dont 127 000 par des canaux alternatifs », souligne un porte-parole. Une belle performance quand on sait que le canal des ventes aux enchères a été fermé plusieurs mois aux États-Unis.
Par ailleurs, Avis Budget a déployé des plans d’économies qui ont permis de réduire les coûts de 2,5 milliards de dollars sur 2020. Dans le même temps, la direction financière renégociait des prêts et des lignes de financements. Enfin, malgré un chiffre d’affaires encore en baisse de 37 % au quatrième trimestre 2020, le groupe a remis certains de ses indicateurs financiers dans le vert, comme un Ebitda ajusté positif de 74 millions sur la période.

2021 reste cernée par de grandes incertitudes

« Je tiens donc à féliciter chaleureusement toutes les équipes du groupe, car nous avons su faire face à la plus sévère crise de notre histoire. Le fait que le marché américain délivre la meilleure marge d’Ebitda de son histoire sur le plus faible chiffre d’affaires jamais enregistré sur un quatrième trimestre en est une parfaite illustration », souligne Joe Ferraro, président-directeur général d’Avis Budget Group.

Toutefois, à partir du moment où la pandémie est encore sévère et que les restrictions de déplacements professionnels et de loisirs demeurent fortes, Avis Budget ne s’avance pas sur une guidance pour 2021. La direction assure que le groupe continuera à gérer rigoureusement ses ressources, afin de préserver ses capacités de rebond au moment de la reprise.

JPEG - 830.4 ko
Le groupe Avis Budget va encore accélérer sa digitalisation cette année, en améliorant notamment son application et ses process sans contact.

Nous vous recommandons

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

À compter du 28 octobre 2021, le constructeur suédois sera introduit à la Bourse de Stockholm. Avec une valorisation comprise entre 16 et 20 milliards d'euros, la marque mettra sur le marché des actions représentant jusqu’à 24 % de...

Mauvaise nouvelle pour Maserati

Mauvaise nouvelle pour Maserati

Foxconn s’invite sur le marché du véhicule électrique

Foxconn s’invite sur le marché du véhicule électrique

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

Plus d'articles