Axa défend Nobilas et balaye les accusations de la FFC

Mohamed AREDJAL

Sujets relatifs :

, ,
Axa défend Nobilas et balaye les accusations de la FFC

Axa défend Nobilas et balaye les accusations de la FFC

Axa France contre-attaque.

À la suite du dernier communiqué de la Fédération française de carrosserie (FFC), dans lequel le nouveau contrat mis en place par Nobilas était sévèrement critiqué, l’assureur a tenu à démentir les accusations de l’instance syndicale.

Interrogé sur les différentes clauses de ce contrat, le groupe certifie qu’elles ne mettent pas en péril la rentabilité des carrossiers. Au contraire, c’est pour pallier la baisse d’activité de ses garagistes agréés que l’assureur a décidé de confier à Nobilas la gestion de ses réparations automobiles.

« Les ateliers des carrossiers travaillant avec Nobilas se sont remplis tandis les garages agréés par Axa ont vu une part de leur activité se réduire. Il s’agissait donc d’être correct vis-à-vis d’eux. Puisque nous souhaitions développer le service à domicile et d’autres services avec Nobilas, nous avons résilié l’intégralité de notre réseau pour lui proposer de continuer à travailler avec Axa en rejoignant cette plate-forme » confirme Philippe Cousin, directeur des achats assurantiels et des prestataires extérieurs d’Axa France.

Très critique à son tour contre la FFC, le dirigeant pointe du doigt la position de l’organisme syndical, qui a refusé de participer aux discussions menées avec les représentants de la profession.

« Avant le lancement de notre opération, nous avons invité les trois principaux syndicats de carrossiers pour leur expliquer notre démarche et mettre en place un échange constructif. Le CNPA et la FNAA se sont présentés alors que la FFC n’a jamais voulu nous répondre. Dans son communiqué, elle évoque plusieurs “ conditions inacceptables ”, notamment en termes d’obligations d’achats. Sur quels éléments se fonde-t-elle en sachant que nous proposons trois contrats différents aux réparateurs, dont deux sans engagement d’achats ? Les carrossiers sont libres de choisir leur contrat. Quant à ces engagements d’achats, ils sont fonction des volumes de réparations attribués par Nobilas. C’est donc un partenariat équilibré », assure Philippe Cousin.

Axa France mène d’ailleurs, tout au long du mois de novembre, une série de réunions régionales auprès des carrossiers pour leur présenter le nouveau contrat établi avec Nobilas. L’occasion pour ces derniers de s’informer sur le cahier des charges qu’ils devront respecter pour bénéficier de l’agrément de la plate-forme.

« Ce sont des réunions qui durent environ 3 heures au cours desquelles une large partie du temps est consacrée aux questions des carrossiers. Les échanges sont très pragmatiques. Nous avons rencontré 350 carrossiers lors de la première semaine et, si certains chefs d’entreprise ont manifesté leur intention de décliner ce contrat, ce ne sont pas les plus nombreux… », ajoute Philippe Cousin.

Au total, Axa France et Nobilas ont prévu d’organiser 22 réunions dans 17 villes qui réuniront 1 100 participants.

Nous vous recommandons

François Mondello, patron de la FFEA, souhaite une expertise durable et responsable

François Mondello, patron de la FFEA, souhaite une expertise durable et responsable

Dans le cadre d’une tribune à destination des experts en automobile, François Mondello appelle la profession à exercer de manière durable et responsable... à la demande des assureurs.Dans le cadre de la présentation de ses vœux à...

03/02/2023 | Expertise
Mobilians et Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes s’unissent pour le recrutement dans les services de l’automobile et de la mobilité

Mobilians et Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes s’unissent pour le recrutement dans les services de l’automobile et de la mobilité

Wessels+Müller arrive en Italie

Wessels+Müller arrive en Italie

Autobacs accompagne les clients des voitures dites « classiques »

Autobacs accompagne les clients des voitures dites « classiques »

Plus d'articles