Axial réintègre Sikkens dans son référencement

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

, ,

En signant un accord de fourniture avec Akzo Nobel, le groupe Axial répond à une stratégie européenne lancée il y a presque deux ans. Ce développement prochain aux Pays-Bas, où le fabricant est très présent, correspond à une volonté de l’enseigne de carrossiers indépendants d’accélérer sa croissance dans les prochains mois.

« Nous avons signé un accord technique avec Akzo Nobel, le premier fabricant de peinture au monde, qui est fortement implanté en Hollande » rappelle Philippe Gervasoni, président d’Axial. « Dans le cadre de notre développement européen, nous souhaitions passer cet accord. Il n’y aura aucune conséquence au niveau français quant à nos accords avec les autres fabricants. Il y a quatre fabricants de peinture en France. »

Pour rappel, Axial avait retiré de son référencement Sikkens, d’Akzo Nobel, il y a une dizaine d’années. « C’était à cause de leur réseau Acoat Selected, note Ph. Gervasoni. Aujourd’hui, le problème est différent. Les réseaux ont avancé. Je pense que les carrossiers indépendants sont identifiés. Il y avait 4000 établissements à l’époque, il en reste 2000 actifs aujourd’hui. On se dirige vers 1500 carrosseries, lesquelles sont à peu près toutes sous enseigne. »

On peut aussi imaginer qu’en signant cet accord avec Akzo le patron d’Axial souhaite néanmoins adresser un message clair aux fabricants de peinture, dont DuPont et Spies Hecker en particulier. Même si un “déréférencement” de Spies Hecker ne semble pas à l’ordre du jour chez Axial, on sent un « agacement certain » vis-à-vis des réseaux de réparateurs indépendants adossés à un fabricant de peinture. « Ceux qui ont des développements réseaux chez les fabricants de peinture se trompent dans leur démarche, lance Ph. Gervasoni. La loi de modernisation de l’économie pourrait d’ailleurs mettre à mal certains distributeurs. Si ceux-ci ont des difficultés, que deviennent ces carrossiers insérés dans un tel réseau ? La question est posée… »

Et d’ajouter : « Si demain nous nous trouvons en concurrence avec les réseaux de fabricants de peinture, nous pourrions les “déréférencer”. Tant que Spies Hecker n’a pas de réseau, tout va bien... Le groupe DuPont fait certainement une erreur en lançant des réseaux. S’il se met à signer des accords anticommerciaux, il est clair que nous n’accepterons pas ce jeu-là. Mais il faut être honnête, ils ne l’ont pas encore fait… »

Nous vous recommandons

Carmeleon : la micro-carrosserie sur les routes

Carmeleon : la micro-carrosserie sur les routes

Le réseau est spécialisé dans la carrosserie expresse à domicile, sur le lieu de travail ou dans un centre Norauto partenaire. Carmeleon souhaite aujourd'hui étoffer son maillage et développer les synergies avec le groupe Mobivia.Le...

08/08/2022 |
Un relatif bon premier semestre à + 6,5 % pour les ateliers

Un relatif bon premier semestre à + 6,5 % pour les ateliers

Réparation-collision : la digitalisation et l’intelligence artificielle gagnent du terrain

Réparation-collision : la digitalisation et l’intelligence artificielle gagnent du terrain

Lechler mise sur la productivité et l’environnement

Lechler mise sur la productivité et l’environnement

Plus d'articles