Back2Car, emblème de l'approche RSE d'Alliance Automotive Group

Fabio CROCCO
Back2Car, emblème de l'approche RSE d'Alliance Automotive Group

Back2Car, emblème de l'approche RSE d'Alliance Automotive Group

Alliance Automotive Group souhaite faire de son offre en pièces issues de l’économie circulaire, nommée Back2Car, l’emblème de sa démarche RSE.

Lancée il y a plus de trois ans, l’offre en pièces recyclées d’Alliance Automotive Group (AAG), Back2Car, se structure, progresse, mais peine à trouver encore son marché. Le groupe de distribution n’est pas pour autant miné. Dans une société toujours plus sensible à la protection de l’environnement et aux achats d’articles issus de l’économie circulaire, AAG reste persuadé d’avoir fait le bon le choix d’investissement dans Back2Car et son avenir prometteur.

« Back2Car est une marque tendance qui s’aligne totalement sur les évolutions du marché. Le mot écologie est un sujet chez tous, à commencer chez Alliance Automotive qui porte la valeur RSE auprès de l’ensemble de ses clients, de ses services et de ses salariés », explique Luc Fournier, directeur de Back2Car.

Dans le prolongement de cette posture écologique, Back2Car vient de passer un partenariat avec l’association internationale Reforest’Action, qui défend la reforestation. Ainsi, un arbre à planter est offert aux clients pour l’achat d’un moteur d’occasion.

L’arrivée au catalogue d’une offre moteurs en « échange-réparation »

Pour rappel, l’offre Back2Car se compose de pièces de réemploi, de composants rénovés (moteurs, boîtes, radiateurs et culasses) ou réparés (injecteurs, turbos, calculateurs). Des pièces issues de dix centres appartenant au groupe, dont six centres VHU. Quatre nouveaux centres VHU devraient être prochainement rachetés. Aujourd’hui, 77 % des véhicules entrants dans les centres sont déconstruits en pièces détachées. La production en pièces a progressé de 256 % depuis la création de Back2Car. « Notre modèle industriel est établi. Notre offre est aujourd’hui supérieure à la demande », explique le responsable.

Back2Car s’est dernièrement enrichi d’une nouvelle gamme de moteur en échange-réparation composée de quatorze nouvelles références à forte diffusion, notamment des VUL, vendus autour des 3 000 euros, deux fois moins cher que le neuf. Back2Car réalise 35 % de son chiffre d’affaires avec les ventes de moteurs. L’entreprise avance le chiffre de 10 000 moteurs en stock ! Cet enrichissement en échange-réparation doit permettre d’augmenter le taux de service du fournisseur en moteurs, aujourd’hui de l’ordre de 70 %. Pour proposer cette gamme échange-réparation, l’entreprise a mis en place de nouveaux process dans son usine de Niort (Genève Occasion). Chacun des moteurs vendus, garantis, est livré avec ses instructions de montage et des fiches techniques.

Luc Fournier a indiqué son intention d’adresser, dans le second semestre de l’année, le marché des particuliers « avec beaucoup de moyens et beaucoup d’ambition ». Un site de vente en ligne Back2Car devrait faire son apparition.

Nous vous recommandons

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

L’outilleur allemand Gedore a imaginé une baladeuse à leds qui casse les codes des lampes classiques dans les ateliers. Sa finesse et sa longueur permettent un éclairage diffus mais aussi d’aller illuminer les endroits les plus...

25/05/2022 | Outillage
Pratique : Weinmann invite les carrossiers à connecter la cabine de peinture

Pratique : Weinmann invite les carrossiers à connecter la cabine de peinture

Pratique : Silca : le serrurier automobile

Pratique : Silca : le serrurier automobile

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Plus d'articles