Back2Car s'attaque au marché B to C et étoffe ses services

Victoire de Faultrier-Travers
Back2Car s'attaque au marché B to C et étoffe ses services

En se lançant dans le B to C, l'objectif est clairement de « conquérir le marché français ».

© VFT

La marque de pièces issues de l'économie circulaire d'Alliance Automotive Group annonce l'ouverture de son site de vente aux clients B to C. Par la même occasion, Back2Car enrichit ses offres de produits et de services.

Back2Car s'est lancé dans une version grand public de son site internet, qui comprend désormais une entrée « professionnel » (inchangée) et une entrée « particulier ». Les automobilistes peuvent ainsi accéder à des pièces d'occasion garanties et aux tarifs compétitifs. Chaque pièce recyclée est accompagnée de photos sous forme de book et d'une description détaillée. Comme dans l'offre dédiée aux professionnels, les produits sont démontés (et lavés), contrôlés, référencés et en stock.

De nouveaux services disruptifs

Pour une meilleure expérience client, la marque d'Alliance Automotive Group étoffe ses services avec la livraison à domicile, le click & collect ou encore le click & repair :

  • La livraison à domicile s'opère en 48 à 72 heures en express.
  • Le click & collect : en commandant sa pièce sur le site, l'automobiliste choisit de se faire livrer dans l'un des 1 200 distributeurs affiliés.
  • Le click & repair propose au particulier de se faire livrer en atelier afin de faire monter la pièce sur son véhicule. Le site indique le montant de la prestation. Le client doit ensuite prendre contact avec le réparateur pour prendre rendez-vous. Ce service permet de nouer un contact entre les trois parties concernées : le distributeur, le client et le réparateur.

Enfin, Back2Car lance également le service Oust !. Ce dernier propose à l'automobiliste de se débarrasser de son véhicule hors d'usage à l'échelle nationale. Oust ! rachète le véhicule pour le recycler et s'occupe des formalités administratives. Pour cela, Back2Car met à disposition sur son site internet un formulaire qui est suivi d'un contact téléphonique par un conseiller pour la proposition de rachat, puis d'une proposition finale. La dernière étape comprend le rachat et l'enlèvement du véhicule. Prochainement, Back2Car envisage l'élaboration d'un algorithme qui fixera de façon automatique les prix.

En se lançant dans le B to C, l'objectif est clairement de « conquérir le marché français », comme le confirme Luc Fournier, directeur des activités Piec chez AAG.

Nous vous recommandons

 La division Automotive Aftermarket de Schaeffler se dote d'un nouveau siège

La division Automotive Aftermarket de Schaeffler se dote d'un nouveau siège

L'équipementier vient d'inaugurer le nouveau siège de sa division Automotive Aftermarket situé à Francfort, en Allemagne.En charge de l'activité globale des pièces de rechange de Schaeffler, la division Automotive Aftermarket...

12/08/2022 | Schaeffler
Reparcar enrichit son catalogue de pièces reconditionnées

Reparcar enrichit son catalogue de pièces reconditionnées

BorgWarner s'empare de Rhombus Energy Solutions

BorgWarner s'empare de Rhombus Energy Solutions

Schaeffler affiche un chiffre d'affaires en hausse au premier semestre

Schaeffler affiche un chiffre d'affaires en hausse au premier semestre

Plus d'articles