Batterie électrique : Volkswagen Group renforce encore ses partenariats

Christophe CARIGNANO
Batterie électrique : Volkswagen Group renforce encore ses partenariats

Mathias Miedreich (à gauche), Thomas Schmall, Frank Blome, Jörg Teichmann (Volkswagen), et Ralph Kiessling (Umicore)

© Volkswagen AG

Depuis quelques mois, les annonces se succèdent dans l'univers de la batterie électrique. Le groupe allemand se renforce encore en annonçant trois nouveaux partenariats avec des leaders sur les matériaux. 

Le groupe Volkswagen vient de conclure trois partenariats stratégiques supplémentaires, renforçant ainsi sa position dans le secteur des batteries. Les nouveaux partenaires sont le leader des technologies de matériaux Umicore, le spécialiste des batteries 24M Technologies et l’entreprise de technologies propres Vulcan Energy Resources Ltd. Bien que ces trois partenaires soient indépendants les uns des autres, ils partagent un objectif commun : l’industrialisation de la technologie des batteries et la production en série de batteries modernes encore plus durables.

Le groupe Volkswagen met ainsi en œuvre sa feuille de route technologique, présentée en début d’année à l’occasion du Power Day, qui doit lui permettre de développer et de produire des cellules de batterie en interne. Rien qu’en Europe, le groupe prévoit de construire six gigafactories d’ici à 2030.

Création d'une joint-venture avec Umicore

Volkswagen AG et Umicore, spécialiste des matériaux de mobilité propres, prévoient de créer une joint-venture destinée à approvisionner en matériaux de cathode les usines de cellules européennes de Volkswagen AG. Pour le groupe, il s’agit d’une évolution logique vers l’intégration verticale de la chaîne d’approvisionnement, après sa décision de se lancer dans la production de cellules unifiées en interne et à grande échelle.

Investissement dans 24M Technologies

Pour développer des technologies de production de pointe pour ses usines de cellules, Volkswagen AG a décidé d’investir dans la start-up de batteries 24M, basée à Cambridge, aux États-Unis, et dérivée du Massachusetts Institute of Technology (MIT). L’objectif est d’industrialiser la technologie de 24M, un procédé semi-solide qui constitue une amélioration par rapport au procédé de revêtement à sec, dans le secteur des batteries automobiles. Ce développement permettra d’optimiser les coûts de production des batteries en réduisant l’utilisation de matériaux et en éliminant plusieurs étapes du processus de production conventionnel. Pour cela, une nouvelle filiale appartenant à Volkswagen continuera à développer la technologie pour des applications automobiles, sur la base de la propriété intellectuelle de 24M.

Approvisionnement en Lithium neutre avec Vulcan Energy Resources

Volkswagen AG et Vulcan Energy Resources Ltd ont signé un accord concernant l’approvisionnement en lithium neutre en CO2 provenant de la vallée du Haut-Rhin en Allemagne. Le contrat est axé sur la fourniture d’hydroxyde de lithium sur une période de cinq ans à compter de 2026. Le produit aidera à sécuriser la demande de Volkswagen en vue de la future production de cellules en interne, que ce soit en Allemagne ou en Europe.

Nous vous recommandons

La Sion de Sono Motors animée par le soleil

La Sion de Sono Motors animée par le soleil

Alors que les technologies de véhicules électriques se développent, l’énergie solaire est dans tous les esprits. Elle peut être utilisée pour alimenter les bornes électriques ou directement les véhicules comme le propose le...

19/08/2022 | DistributionInnovation
Ford teste une technologie de feux qui projettent des indications routières

Ford teste une technologie de feux qui projettent des indications routières

Renault Group a quitté son siège de Boulogne-Billancourt

Vu sur les réseaux sociaux

Renault Group a quitté son siège de Boulogne-Billancourt

« Le marché automobile se porte bien », selon Christophe Périllat (Valeo)

Entretien

« Le marché automobile se porte bien », selon Christophe Périllat (Valeo)

Plus d'articles