Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Christophe CARIGNANO
Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Dans le cadre de son plan Dare Forward 2030, Stellantis prévoit l'installation de cinq usines de batteries.

© Stellantis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’électrification à long terme de Stellantis.

 

Stellantis et le Coréen Samsung SDI ont annoncé, le 24 mai 2022, la signature d’un accord visant à implanter une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana, aux États-Unis. L’usine, dont le démarrage est prévu pour 2025, devrait avoir une capacité de production annuelle de 23 gigawatt-heure (GWh), avec l’ambition de la porter à 33 GWh les années suivantes. La capacité totale pourrait encore augmenter afin de suivre la hausse attendue de la demande en véhicules électriques.

Un investissement de 2,9 milliards d'euros à terme

La coentreprise prévoit d’investir plus de 2,3 milliards d’euros et de créer 1 400 nouveaux emplois à Kokomo et dans ses environs. Cet investissement pourrait augmenter progressivement pour atteindre 2,9 milliards d'euros. La nouvelle installation produira des modules de batteries destinés aux différents véhicules issus des usines d'assemblage de Stellantis en Amérique du Nord. Les travaux de construction devraient débuter dans le courant de l’année et le lancement de la production est, lui, prévu pour le premier trimestre 2025.

L'expertise de Samsung SDI dans l'Indiana

Sur son site de l’Indiana, Samsung SDI s'appuiera sur la technologie de pointe de sa marque PRiMX afin de produire des modules et des cellules de batteries pour véhicules électriques à destination du marché nord-américain. Samsung a lancé PRiMX, sa nouvelle marque inédite dédiée à la production de batteries haut de gamme, l’an passé et dévoilé cette dernière en janvier lors du CES 2022.

Cinq usines de batteries pour Stellantis

Dans le cadre de son plan stratégique Dare Forward 2030, Stellantis a annoncé vouloir vendre chaque année cinq millions de BEV à l’échelle mondiale en 2030, avec 100 % de véhicules particuliers électriques vendus en Europe et 50 % de véhicules particuliers et de pick-up en Amérique du Nord. Stellantis compte également augmenter de 140 GWh la capacité des batteries pour atteindre environ 400 GWh, avec cinq usines de batteries prévues ainsi que des contrats d’approvisionnement complémentaires. Cette annonce s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’électrification à long terme de l’entreprise, avec 35 milliards de dollars (30 milliards d’euros) d’investissement prévus dans l’électrification et le développement de Software jusqu’en 2025 à l’échelle mondiale.

Nous vous recommandons

e-Power de Nissan : une technologie hybride pour attendre l'électrique en 2030

e-Power de Nissan : une technologie hybride pour attendre l'électrique en 2030

Depuis 2016, Nissan travaille sur une nouvelle technologie maison hybride baptisée e-Power. Afin de remplacer le diesel qu'il a arrêté de commercialiser en Europe, le constructeur propose désormais sur l'e-Power pour ses modèles Qashqai...

Découvrez le palmarès de la 23e édition des Masters Auto Infos

Découvrez le palmarès de la 23e édition des Masters Auto Infos

L'Avere-France change de délégué général

Nomination

L'Avere-France change de délégué général

Drive to Zero : le premier rassemblement de l’écosystème de la mobilité décarbonée

Événement

Drive to Zero : le premier rassemblement de l’écosystème de la mobilité décarbonée

Plus d'articles