Bee2link annonce 350 interfaces en Europe pour ses applications digitales

Bee2link annonce 350 interfaces en Europe pour ses applications digitales

Bee2link annonce plus de 350 interconnexions en Europe à autant d'outils informatiques.

Bee2link vient d’annoncer la mise à disposition de plus de 350 interfaces multidirectionnelles en Europe aux clients utilisateurs de ses solutions informatiques.

Bee2link poursuit le déploiement de ses applications digitales en travaillant sur les interconnexions avec d’autres solutions dans toute l’Europe. La firme vient d’annoncer qu’elle avait dépassé les 350 interconnexions multidirectionnelles au niveau européen. Un développement incontournable dans un contexte de numérisation de l’activité. Le nombre d’applications métiers ne cessant de croître, il apparaît indispensable de faire dialoguer tous les outils informatiques pour faciliter le travail des professionnels et le ressenti des clients. En effet, le passage d’un support mobile à un support numérique fixe ou à une présence physique en concession nécessite une transition « sans coutures ». Ainsi, les flux de données passent d’une application à l’autre et du constructeur au distributeur, en passant par les partenaires. Au sein de chaque établissement, les interconnexions sont également devenues incontournables pour faire communiquer les différents services.

Connexions à 360 degrés

Le travail effectué par Bee2link porte sur une connectivité à 360 degrés des différents modules métiers. Ainsi, ces interconnexions rassemblent, par exemple, la gestion des leads, la publication d’annonces, l’estimation de reprise d’un véhicule, le financement, la signature en ligne et le paiement électronique, la facturation, les contrats de garantie et toutes les démarches administratives. Un ensemble qui doit permettre au client final de réaliser son achat comme il le souhaite. Partenaire de nombreux constructeurs, la firme cite notamment plusieurs interfaces avec des outils de Stellantis, Renault-Nissan et le groupe Volkswagen. « Aujourd’hui, les consommateurs veulent vivre de véritables expériences d’achat, en physique comme sur le Web. À la croisée des chemins du physique et du digital, les distributeurs automobiles doivent relever ce défi », souligne Benoit Bachelot, directeur général des opérations de Bee2link.

Nous vous recommandons

Le groupe Verbaere Automobiles fait ses premiers pas en Belgique

Le groupe Verbaere Automobiles fait ses premiers pas en Belgique

Après le levier de la mobilité douce sous l'entité Unripe, le groupe Verbaere Automobiles coche progressivement ses objectifs fixés pour 2030 en se rapprochant de Dex Easy Car Shopping, société spécialisée dans la vente de véhicules...

Le groupe de distribution automobile LG ouvre une nouvelle concession Mercedes-Benz

Le groupe de distribution automobile LG ouvre une nouvelle concession Mercedes-Benz

Dernières inscriptions à la soirée des Masters Auto Infos du 5 juillet 2022

Dernières inscriptions à la soirée des Masters Auto Infos du 5 juillet 2022

Imaweb met l’accent sur l’e-réputation des distributeurs

Internet

Imaweb met l’accent sur l’e-réputation des distributeurs

Plus d'articles