Nomination

Benoît Frette devient président de Chronopost

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Benoît Frette devient président de Chronopost

Benoît Frette est le nouveau président de Chronopost.

© Chronopost

Au sein du groupe La Poste, Benoît Frette est promu au poste de président de la filiale de colis express en France Chronopost. Il a pour mission de poursuivre l’expansion économique de Chronopost dans le respect de la feuille de route de développement durable.

Yves Delmas, directeur général adjoint du groupe La Poste, administrateur et directeur général de GeoPost/DPDgroup vient de nommer Benoît Frette au poste de président de la filiale de colis express en France Chronopost. Benoît Frette occupe cette nouvelle fonction depuis le 1er juillet 2022.

Succédant à Martin Piechowski, Benoît Frette va superviser les activités d’une filiale en forte croissance, qui a distribué plus de 235 millions de colis et réalisé un chiffre d’affaires de 1,7 milliard d’euros en 2021.

Un manager clé de la transformation de Chronopost

Benoît Frette fait valoir une expérience de 25 ans au sein de Chronopost, où il a occupé plusieurs postes à hautes responsabilités dans plusieurs domaines (opérations, ventes et relation client). Il a d’ailleurs intégré le comité de direction de Chronopost en 2010 puis le directoire en 2016.

C’est l’un des artisans de la diversification de l’entreprise avec le lancement de plusieurs divisions : Chronopost Healthcare, dédiée à la santé (qui transporte 100 000 colis par jour, dont 20 000 sous température dirigée et contrôlée en froid actif), et Shop2Shop, centrée sur le hors domicile, pour répondre aux nouvelles attentes des e-commerçants et des consommateurs.

La flotte de Chronopost compte déjà 1 200 véhicules à faibles émissions

Benoît Frette résume ainsi sa mission : « Après des années de croissance et une accélération très marquée depuis l’apparition du Covid, mon ambition est claire : poursuivre, avec les 4 500 collaborateurs de Chronopost, notre stratégie en assurant le succès de nos nouveaux moteurs de croissance désormais lancés, tout en restant un pionnier en matière de livraison durable ».

Entre 2015 et 2020, les émissions de CO2 par colis ont été réduites de 25 %. 25 millions d’euros ont notamment été investis depuis 2019 pour renouveler la flotte, aujourd’hui constituée de 1 200 véhicules à faibles émissions.

Nous vous recommandons

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Légalement autorisée depuis mars 2020, la pratique du rétrofit - c'est-à-dire la transformation d'un véhicule thermique en véhicule électrique - commence à séduire entreprises comme collectivités. Retours d'expérience avec...

Iveco étend le projet Plant the Future

Iveco étend le projet Plant the Future

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Renault Group propulse sa marque sportive Alpine sur le chemin de l'électrification

Renault Group propulse sa marque sportive Alpine sur le chemin de l'électrification

Plus d'articles